Liste variétale Classement par port Conseils Classement par utilisation
Vocabulaire Créations Mela Rosa Familles de rosiers Roses 'Vibert'
Variétés des rosiers

corrections effectuées le 28/02/2012  

Descriptions détaillées et liens vers les photos et les cynorhodons. (les fruits de la fleur)

 Vous connaissez le nom : faites CTRL + F et saisissez-le dans l'outil de recherche de votre navigateur et vous trouverez en surbrillance le nom s'il existe ... puis suivant etc.

 

Rosa    'Acapella'® Tanallepa     Hybride de Thé, Tantau, Allemagne, 1994.     

        C'est une très belle variété pour la fleur coupée. Le buisson est érigé, haut d'à peu près 80 cm,         produisant de belles tiges droites .

Le  bouton floral est magnifiquement turbiné, les pétales de couleur rose cerise légèrement jaunâtre au revers. Variété non parfumée mais néanmoins bien résistante aux maladies et à la pluie, très bonne tenue en vase. Remontant.

Rosa    Acicularis                           Espèce botanique introduite du Japon.

Un trésor venu du froid. Cette espèce nous vient des régions froides proches du Pôle Nord et c’est un des parents du somptueux Thérèse Bugnet. L’arbuste ne dépasse pas 1,20 m de hauteur et respire la santé. De jolies fleurs simples roses nous arrivent en mai et sont suivies rapidement de beaux fruits rougeâtres. Non remontante, léger parfum, bon comportement à drageonner.       

Rosa    'Adam Messerich'       Bourbon, Lambert, Allemagne, 1920.

Grand arbuste au port souple . Ses fleurs roses, semi-doubles se succèdent tout l’été et culminent entre 1.20m et 1.50m de hauteur.

Rosa    'Adélaïde d'Orléans'       Hybride de Sempervirens, Jacques, France, 1826

Hauteur : 300 à 400cm Largeur : 200cm Floraison : unique Parfum : Très faible
Petit sarmenteux aux rameaux arqués et au feuillage légèrement persistant. Très belle floraison unique de petites fleurs blanches en bouquets. Utilisation originale dans un arbuste.

Rosa    'Agar'                   Gallique, Vibert, France, 1848 [1]

Arbuste érigé produisant en juin des inflorescences roses aux pétales nombreux et très serrés, dignes des roses anciennes.

Rosa    'Agnès'                  Hybride de Rugosa, Saunders, Canada, 1900.

Le mariage heureux de deux espèces botaniques génétiquement et géographiquement très éloignées : La septentrionale Rosa rugosa symbole de rusticité et Rosa foetida ‘Persiana’ princesse fragile du Moyen-Orient. L’enfant est un arbuste haut de près de 2 mètres au feuillage gaufré, fort robuste. Il s’habille en juin de magnifiques corolles doubles et chiffonnées, arborant les teintes jaune et crème, avec une grande dose de raffinement.

Un des rares descendants de rugosa aux tons jaunâtres. Peu remontante, assez parfumée.

Rosa    'Aimée Vibert'                Noisette, Vibert, France, 1828.

'Bouquet de la Mariée' est son autre nom ! Plante sarmenteuse de 4 à 5 m de hauteur. Après quelques années de mise en place, de larges bouquets de petites fleurs blanches parfumées apparaissent. Pour situation abritée. Remontante.

Rosa    'Alain Blanchard'             Gallique, Vibert, France, 1837.

Longue floraison en juin caractérise cette plante pleine de santé, aussi large que haute (1.20m). Contraste subtil entre le cœur d’étamines dorées et les pétales roses teintés de pourpre. L’association avec asters et Artemisia abrotanum est une pure merveille !

Rosa    'Alauna'             Hyb. de, Vibert, France.

Rosa    x 'Alba Maxima'              Alba, origine très ancienne.

Ce monument de rusticité et de  longévité est un grand arbuste de 2 m de haut excellent palissé contre de vieux mûrs de briques ou tout simplement élément de riches haies composites. Sa floraison unique est très attendue chaque mois de juin, double, immaculée et doucettement parfumée même dans des conditions d’ombre forte. Cette plante est fidèle spectatrice de nombre de générations humaines qui se succèdent à la poignée du sécateur émoussé par le temps.

Rosa    x 'Alba Semi-plena'     Alba, origine très ancienne.

Ce grand arbuste au beau feuillage argenté comme ‘Alba maxima’ épanouit une fois l’an en juin des corolles blanches presque simples et très parfumées, suivies ensuite de cynorrhodons.

Rosa    'Albéric Barbier'             Hybride de Wichuraiana, Barbier, France, 1900.

De ce beau sarmenteux de 5 à 6 m de haut jaillit une cascade de grandes fleurs bien doubles, blanches au cœur jaune primevère, d’abord fin juin et timidement en fin d’été. Une cascade de fraîcheur à faire jaillir des arbres !

Rosa    'Albertine'                         Hybride de Wichuraiana, Barbier, France, 1921.

Le Symbole de la Rose. Cet élégant grimpant de 6-7 m, et non moins puissant et épineux, est  doté d’une floribondité exceptionnelle uniquement en juin. Les élégants boutons rose-corail se déploient en grandes corolles chiffonnées au couleurs chaudes et extrêmement parfumées. Idéal à l’assaut de pergolas ou arceaux bien solides.

Rosa    'Alchemyst’                         Hybride d’Eglanteria, Kordes, Allemagne, 1956.

De grandes fleurs très doubles à l’allure ancienne, aux couleurs chaudes jaunes et orangées et au parfum puissant nous font oublier avec grâce que ce petit grimpant ne fleurit qu’une fois.

Rosa    'Aliénor d’Aquitaine'                         Centifolia Muscosa, Vibert, France, 2005.

Hauteur : 120cm Largeur : 80cm Floraison : unique Parfum : fort
Arbuste peu aiguillonné produisant de grosses fleurs d’un rouge grenat, très pleines et plates.

 

Rosa    'Alister Stella Gray'    Noisette, Gray, Royaume-Uni, 1894.

C’est un élégant grimpant de 3 à 4 m de haut, aux fins sarments presqu’inermes et au feuillage lustré. Les fleurs apparaissent par bouquets terminaux légèrement inclinés. Elles éclosent dans un ton jaune et le pourtour de la corolle s’éclaircit au fur et à mesure de l’épanouissement. Ces rosettes plates, de taille moyenne, sont dotées d’un riche parfum. Floraison remontante.

Rosa    'Aloha'                             Hybride moderne, Boerner, Etats-Unis, 1949.

De manière ininterrompue, de magnifiques roses très doubles et très parfumées, d’un rose soutenu, arrivent à faire ployer la forte ramification de ce grand arbuste luxuriant, dont la bonne réputation n’est plus à faire. Hauteur 1,40m.

Rosa    Alpina                    Espèce botanique.

Cette force de la nature nous est descendue des montagnes d'Europe voici 3 siècles ! Ce rosier arbustif est d'une bonne vigueur et son bois est inerme. Il épanouit en juin de petites corolles simples et roses    rapidement suivies de cynorhodons ovoïdes retombants d'où son autre nom: Rosa pendulina. Hauteur jusqu'à 2 m, floraison unique, bon   comportement à drageonner.

Rosa  'Alsace'® Pektarampe     Hybride moderne, Pekmez, France, 1994.

Floraison éclatante et robustesse définissent cet arbuste paysager. En effet c'est un réel spectacle  que nous offre ce grand couvre-       sol lorsqu'il se couvre de centaines d'églantines rouges ponctuées d'une large couronne d'étamines dorées. La résistance aux maladies   est au rendez-vous. 80 à100 cm en tous sens, floraison continue,faible parfum.

Rosa    'Altissimo'             Hybride moderne, Delbard-Chabert, France, 1966.

Papillon rouge vole très haut ! Ce grand arbuste de 3m au port raide et au feuillage sain se laisse perturber tout l’été par de grandes fleurs simples, d’un rouge déconcertant mais capable d’illuminer un coin de verdure. A associer avec des arbustes au feuillage argenté.

Rosa    'Amadeus’ ® Korlabriax      Hybride moderne, Kordes fils, Allemagne, 2003.

Rouge, grimpant,remontant et très résistant aux maladies: que du bonheur ! Beau travail de la Maison allemande Kordes avec ce floribunda de 2,5m de hauteur. Léger parfum.

Rosa    'amblyotis’      Espèce botanique, Russie, découvert en 1917.

Hauteur : 180 cm Largeur : 120 cm Floraison : unique, précoce Parfum : léger Arbuste élancé de grande résistance au froid. Les rameaux sont rouges et lisses à l’instar de son descendant ‘Thérèse Bugnet’. La floraison est précoce.

Rosa    'American Pillar'              Hyb. de Wichuraiana et Setigera, Van Fleet, Etats-Unis, 1902.

Grand et costaud ! Une profusion de larges bouquets de petits fleurs simples, d’un rose soutenu et au cœur blanc pour un spectacle à couper le souffle au début de juillet. La plante est très vigoureuse et robuste ; sensibilité à l’oïdium n’entravant pas son développement.  Hauteur moyenne de 5 m.

Rosa    'Angela’ ® Korday            Hybride moderne, Kordes, Allemagne, 1984.

Les amoureux des choses simples et belles tombent sous le charme de ce bel arbuste au port souple, au feuillage dense et sain. A la fois sauvages et raffinées, ses grandes grappes de fleurs en coupe presque simples arborent différents tons de rose. Le parfum n’est pas étranger et la floraison bien remontante .

Rosa    'Anne-Marie Lefloch'   Centifolia, Vibert, France, 2001.

Nouvelle "rose ancienne" de Jean-Pierre Vibert. Arbuste haut d'un mètre, grosses fleurs aplaties très doubles rose pâleet parfumées. Non remontant.

Rosa    'Angélique’      Hybride de Wichuraiana, origine inconnue.

Hauteur : 500 cm Largeur : 300 cm Floraison : unique estivale Parfum : Non
Petit sarmenteux découvert au Jardin d’Angélique à Montmain près de Rouen. Sa floraison est unique mais très longue. Les ramifications sont fines et arquées ; elles s’habillent de bouquets de petites fleurs doubles blanches : une petite merveille.

Rosa    'Angélique des Mesliers'      Hybride de Macrantha, Vibert, France, 2004.

Hauteur : 150 cm Largeur : 150 cm Floraison : unique Parfum : Léger
C’est un arbuste puissant produisant des grappes de fleurs simples, blanches panachées de rose.

Rosa    'Apple Blossom'               Hybride de Multiflora, Burbank, Etats-Unis, 1932.

Floraison de pommier à s'y méprendre ! Grand sarmenteux de 5 à 7m de développement, croulant en juin sous une pléthore de bouquets de petites fleurs d’un rose très doux.

Rosa    'Aprikola®            Kororbe            Hybride moderne, Kordes Fils, Allemagne, 2000.

De l'orange au rose, comme par magie ! Ce grand vainqueur de concours gagnera également la fidélité des jardiniers. Arbuste    paysager de 80 cm de développement, au port souple, au feuillage lustré en bonne santé et une floribondité sans faille. Les grappes   florales nous offrent chaque jour le spectacle du petit bouton turbiné orange qui se transforme en grande corolle sauvage et rosée. Parfum très agréable.

Rosa    'Archiduc Joseph'             Hybride de Thé, Nabonnand, France, 1892.

Une pièce de collection ! Il suffit d’installer nos bons vieux hybrides de Thé dans des situations ensoleillées pour obtenir de magnifiques buissons floribonds, aux inflorescences raffinées , qui n’ont rien à envier aux variétés modernes. ‘Archiduc Joseph’ fait partie de ces variétés dotées d’une élégance rare, aux ramifications très minces donnant naissance , comme par surprise, à de grandes corolles bien doubles et aux couleurs très chaudes : rose-abricoté-pêche. Hauteur 80 cm, parfumé et très remontant.

Rosa    arvensis ‘Plena’      Hyb. d’Arvensis, déc. par Louis Lens, Belgique, 1982.

Hauteur : 300 cm Largeur : 300 cm Floraison : unique Parfum : Léger
Voici un rosier de type couvre sol qui peut être conduit en grimpant. Idéal pour habiller de grandes zones incultes, il se marcotte aisément. Ses fleurs sont petites à moyenne, doubles, d’un blanc parfois rosé.

Rosa    'Astronomia'® Meiguimov   Hybride moderne, Meilland, France, 2006.

L'infinie beauté de la rose simple. C'est un rosier paysager buissonnant au feuillage sain et moderne qui nous déploie de larges         bouquets d'églantines presque blanches d'où jaillit une grande couronne d'étamines roses: un spectacle impressionnant. Hauteur 70 cm, très remontante. Bon comportement en vase.

Rosa    'Autumn Sunset'        Floribunda, Lowe, Etats-Unis, 1986.

Tout feu, tout flamme ! Cet hybride moderne est une mutation du grand et populaire ‘ Westerland’. C’est aussi un grand arbuste élancé pouvant être utilisé en haie vigoureuse ou habiller un mûr bas en guise de petit grimpant. De grands bouquets de fleurs semi-doubles jaune-orangé au parfum délicat culminent au sommet de longues branches solides au feuillage sain.

Rosa    'Ayrshire Splendens'    Hybride d’Arvensis, origine ancienne non connue.

La générosité d'un sarmenteux à grandes fleurs de 5 m de développement plutôt rare. Ses jeunes pousses sont brunes, son feuillage est sain et se couvre chaque mois de juin d’une myriade de fleurs blanches à la beauté unique, teintées de rose au revers et délicieusement parfumées à la myrrhe.

Rosa    'Ballerina                        Hybride moderne, Bentall, Royaume-Uni, 1937.

Un peu de légèreté, là où il en faut. De ce bel arbuste au port souple et à la frondaison légère jaillissent dès juin de magnifiques panicules de petites fleurs roses et blanches en leur centre. Les inflorescences se succèdent jusqu’en automne et côtoient les grappes de petits cynorrhodons qui dureront tout l’hiver. Hauteur 1 à 1,5 m, idéale en mixed-border.

Rosa    'Baron Girod de l’Ain’      Hybride remontant, Reverchon, France, 1897.

Hauteur : 120 cm Largeur : 120 cm Floraison : remontante Parfum : Fort
Rosier arbustif vigoureux produisant de belles fleurs de couleur cramoisi foncé aux pétales marginés de blanc.

Rosa    'Baron J. B. Gonella'   Bourbon, Guillot Père, France, 1859.

Cette variété est une fille de la belle et odorante ‘Louise Odier’ . Les rosiers de Bourbon jalonnent le chemin qui nous mène du monde des roses anciennes aux roses d’aujourd’hui. Nous retrouvons toujours chez eux une note ‘ancienne’ tel le parfum, l’allure quelque peu dégingandée ou les teintes rose cramoisi. Des roses d’aujourd’hui, elles possèdent la remontée (plus ou moins régulière), le feuillage plutôt lustré, un appétit d’ogre et une sensibilité au marsonia à ne pas négliger. ‘Baron Gonella’ est un arbuste de 1 m de hauteur au port quelque peu ouvert et au beau feuillage sain. Ses fleurs sont grandes, d’un rose grisâtre et bien parfumées. Très abondantes en juin, elles reviennent de façon plus légère en septembre.

Rosa    'Baronne Prévost'       Hybride remontant, Desprez, France, 1842.

Ou le plaisir de revoir quelques roses anciennes en automne. Cette variété atteint un grand développement, environ 1.20 en tout sens. Comme les autres variétés de cette famille, elle nécessite un sol bien riche pour déployer de belles branches florifères. Une trop forte exposition au soleil et aux pluies estivales peut avoir raison du feuillage alors criblé de marsonia. Les fleurs sont roses, très doubles et parfumées.

Rosa    'Béatris de Planissolas' Centifolia, Vibert, France, 2001.

Nouvelle "rose ancienne" de Jean-Pierre Vibert. Grand arbuste épanouissant en juin de grosses corolles très doubles parfumées. Les pétales arborent des tons rose-mauve; ceux du pourtour se recroquevillent vers l'arrière.

Rosa    'Belle de Crécy'         Gallique, Roeser, France, avant 1836.

Rare et subtile nuance de couleur. Magnifique variété ancienne aux grandes inflorescences très doubles et très parfumées. Leur teinte est très changeante du rose pourpré au rose violacé. L’arbuste acquiert un développement d’1 m à 1,20m en tout sens avec une forte tendance à s’ouvrir , le bois est souple et les fleurs lourdes. Non remontante.

Rosa    'Belle de Trangé'      de Lambertiana, Vibert, France, 2006.

Hauteur : 300 cm Largeur : 200 cm Floraison : remontante Parfum : Fort
Rosier grimpant de forte vigueur au port souple produisant de grandes grappes de petites fleurs semi doubles rose violacé.

 

Rosa    'Belle Isis'              Gallique, Parmentier, Belgique, 1845.

Un sentiment de pureté ! Les inflorescences très doubles et profondément parfumées de cette magnifique variété arborent  des teintes rose carné. C’est une des rares galliques aux teintes aussi pâles et peut-être possède-t-elle des gênes d’autres familles. L’arbuste atteint 1m à 1,20m de développement et le port est très souple. Floraison unique en juin.

Rosa    'Belinda'                 Hybride de Moschata, Bentall, Royaume-Uni, 1936.

Plus qu'une rose : un rosier ! Oui un arbuste formidable de 70 à 100 cm de développement, au port souple, émettant dès la base de   longues tiges florifères au feuillage très sain. Sur les inflorescences en forme de panicules s'épanouissent des dizaines de petites    corolles presque simples aux pétales nuancés de rose devenant mauve, légèrement parfumées. Ce rosier accompagne précieusement les        massifs de vivaces, l'automne lui est propice avec la compagnie des asters. Bonne tenue en vase pour bouquets champêtres.

Rosa    'Benjamin Britten'® Ausencart    Hybride moderne, Austin, Royaume-Uni, 2001.

Une rose anglaise peu commune arborant des teintes fondues de rose, d'orangé et de rouge. L'arbuste de 1 m de développement possède un beau feuillage et épanouit plusieurs fois l'an des grappes de fleurs en coupe, bien doubles et joliment parfumées.

Rosa    'Bérénice'      Hybride de Thé, Harkness, Grande-Bretagne, 1998.

Hauteur : 90 cm Largeur : 80 cm Floraison : remontante Parfum : Oui
Voici un bon rosier pour la fleur à couper. Les roses naissent avec une teinte abricotée qui pâlit lors de l’épanouissement. Leur parfum anisé est original.

Rosa    'Berolina’ ® Korpriwa          Hybride de Thé, Kordes fils, Allemagne, 1986.

Une rose jaune pour soliflore. Dans la grande famille des hybrides de thé, vous  pouvez demander cette belle variété de Kordes qui s'avère peu sensible aux maladies. Le buisson érigé d'à peu près 1 m est ramifié de tiges florifères bien droites . Le bouton floral est turbiné, bien fait et son épanouissement n'est pas désordonné. La teinte jaune pâlit légèrement. Bonne tenue en vase, remontante et surtout très parfumée.

Rosa    'Blanc double de Coubert'     Hybride de Rugosa, Cochet-Cochet, France, 1892.

Costaud et florifère. Grand arbuste de 1.30m de hauteur, au port typique des rugosa . La fleur est blanche, semi-double et laisse apparaître une jolie couronne d’étamines dorées, léger parfum.

Rosa    blanda                   Botanique originaire d’Amérique du Nord.

Cette belle sauvageonne nord-américaine s’appelle également Rosa fraxinifolia  car ses feuilles ressemblent à celle du frêne. L’arbuste mesure près de 1,50m de hauteur. Les ramifications quasiment inermes arborent une teinte framboise en hiver et sont légèrement pruinées. Les fleurs sont simples ; les pétales roses entourent une jolie couronne d’étamines jaunes fin mai-début juin. Espèce très fructifère.

Rosa    'Bloomfield Abundance' Polyantha, Thomas, Etats-Unis, 1920.

Compagnie idéale de graminées légères pour scène d'automne ! Arbuste ou petit grimpant bien aéré de près de 1,80m de hauteur, très décoratif , produisant des panicules de petites  fleurs rose pâle très élégantes et raffinées. Le feuillage est peu abondant, les sépales floraux sont étonnamment longs. Très bonne remontée.

Rosa    'Blossom Time'               Hybride moderne, O’Neal, Etats-Unis, 1951.

La perfection faite Rose ! Rosier grimpant de moyenne vigueur culminant à 2,50m-3m, sa floraison est très remontante. Les corolles naissent d’un bouton turbiné très élégant, elles sont très doubles, nuancées de tons variés de rose et sont surtout très parfumées. Variété de grande classe qui peut se conduire en grand arbuste comme beaucoup l'ont déjà admiré au Jardin des Lianes à Chériennes (62)

Rosa    'Blush Noisette'              Hybride de Noisette, Noisette, Etats-Unis, vers 1814.

Pour petits jardins ! Grand arbuste dense et sain produisant des bouquets de boutons rosés, s’épanouissant rose pâle et dotés d’un agréable parfum. A conduire en haie ou sur colonne jusqu'à 2 m. Très remontant, il affectionne les situations mi-ombragées.

Rosa    'Blush Rambler'         Hybride de multiflora, Cant, Royaume-Uni, 1903.

Un petit sarmenteux, élégant,  de 3,50m de hauteur qui produit en juin de larges bouquets de fleurs semi-double, rose tendre et assez parfumées.  Cet élégant grimpant de 3,50m de hauteur produit en juin de larges bouquets de fleurs semi-double, rose tendre et assez parfumées.

 Rosa    'Bobbie James'               Hybride de multiflora, Sunningdale Nurseries, Royaume-Uni, 1960.

Grand et costaud ce sarmenteux de fort développement (7 à 9m) à la frondaison très lourde, capable d’investir de grands espaces ou de grands arbres. Floraison unique et parfumée en juin de grappes de fleurs blanches suivies de fruits.

Rosa    'Bocagère de Trangé'      Centifolia Muscosa, Vibert, France, 2005.

Hauteur : 100 cm Largeur : 80 cm Floraison : unique Parfum : Oui
Rosier arbustif au beau feuillage luisant. Les roses sont grandes, doubles et en forme de coupe. Les pétales roses laissent apparaître une large couronne d’étamines dorées.

Rosa    'Bonica'®  Meidomonac    Hybride moderne, Meilland, France, 1981.

Incontournable rosier paysager que ce bel arbuste moderne de plus d'un mètre de développement. Il est très sain, d'une floribondité incroyable même en lui laissant les fruits de la première floraison de juin.  Épanouissement continu de grappes de fleurs roses de taille moyenne, assez doubles. Absence de parfum.

Rosa    'Bossa Nova'® Pouloma Hybride moderne, Poulsen, Danemark, 1990.

Au premier plan. C’est une plante de faible développement végétatif dotée d’une grande floribondité. Parfois classé parmi les miniatures, il peut atteindre 70 cm de hauteur si la taille n’est pas sévère. Cette dernière est toutefois nécessaire afin de donner un nouvel élan végétatif à une plante qui ne pense qu’à fleurir. La floraison : imaginez des corolles très doubles, bien plates à l’instar de certaines roses anciennes, d’un rose tendre, regroupées en grappes opulentes. Le parfum est absent de ce beau tableau mais à ce point c’est un petit détail.

Rosa    'Buff Beauty'                 Hybride de Moschata, Bentall, Royaume-Uni, 1939.

Grand couvre-sol ou petit grimpant ! Arbuste élégant au solide feuillage vernissé, très décoratif. La floraison est surprenante en juin de corolles chamoisées orangées dotées d’un bon parfum. Il refleurit en automne.

Rosa    'Bukavu'®  Lenbrirus      Hybride moderne, Lens, Belgique, 1998.

Un 'Rush' réhaussé en couleur. C'est rosier arbustif d'environ 1m20 de hauteur, au port dressé, produisant continuellement des grappes de grandes églantines.  Les pétales sont rose soutenu presque rouge en leur sommet, et blanc à leur point d'attache. J'affectionne particulièrement l'associer à Bonica pour la création de scènes hautes en couleur et en contraste.

Rosa    'Burgundy Ice'® Weatherly     Floribunda, Swane, Etats-Unis, 1998.

Une couleur à tout faire ! Cet 'Iceberg' violet est une grande découverte dans le monde de la rose moderne. En effet, cette teinte   maintes fois présente chez les roses anciennes n'étaient pas courante chez les variétés remontantes. Chose faite aujourd'hui avec cette mutation du 'Iceberg' rose qui l'était déjà du blanc. Arbuste de même comportement que 'Iceberg'.

Rosa    canabiifolia                         Alba, origine inconnue.

Pour le feuillage. C’est une plante originale aux origines mystérieuses pouvant atteindre 1,50m de développement et à la floraison non remontante. La disposition et la forme des folioles rappellent la forme de la feuille du chanvre. Les fleurs sont assez doubles, blanches, de taille moyenne à petite.

 Rosa    'Canicule'® Tanmirsch     Hybride moderne, Tantau, Allemagne, 1994.

Un des rares rosiers jaunes pour bordure et rocaille. Buisson très florifère au port souple souvent employé comme couvre-sol. De jolies corolles jaune pâle, peu doubles et en forme de coupe,  habillent la plante au feuillage clairsemé. Elles ne sont pas parfumées mais possèdent l'originalité de posséder un style couleur pourpre. 50 à 70 cm de développement, remontante.

Rosa    'Cantabrigiensis            Hybride moderne, Royaume-Uni, 1931.

Un réel spectacle printanier sur fond de feuillage sublime. Au mois de mai, une constellation d’églantines jaunes se succèdent à la queue leu-leu sur les rameaux de l’année passée. Le feuillage est penné et les folioles sont minuscules. Le tout prend une jolie teinte feu-cuivrée à l’automne.

Rosa    'Carine de Provins'      Gallique, Vibert, France, 2001.

Nouvelle "rose ancienne" de Jean-Pierre Vibert.  Fleur de 7 à 8 cm, cramoisi-violet au revers plus clair, nuancée de gris ardoisé au vieillissement; plus de 120 pétales, grands au pourtour, intérieur en quartiers; parfum fort; grand feuillage à 5 folioles et denture simple; stipules larges, veinées de rouge.  Non remontant.

 

Rosa    'Carmenetta'            Hybride de Rugosa, Central Experimental Farm, Canada, 1923.

Un autre feuillage pourpre. Cette plante est issue de l’accouplement de Rosa rugosa et de l’exceptionnel Rosa glauca au feuillage pourpré. Elle en a hérité la teinte, quoiqu’un peu plus diluée. ‘Carmenetta’ atteind un grand développement, 1,50m à 2m en tout sens, le port est dégingandé, structuré par de longues branches épineuses qui s’enchevêtrent. C’est un très bon couvre-sol géant que l’on peut utiliser sur talus, en haie paysagère ou défensive. La floraison, unique en juin, rappelle celle de R. glauca. Des églantines roses de taille moyenne étincellent le beau feuillage naissant et sont ensuite suivies de cynorrhodons.

Rosa    Carolina                             Amérique du Nord, 1826.

Une églantine américaine. Arbuste très drageonnant, au feuillage très sain et de 1.20m de hauteur. Floraison estivale d’églantines roses suivie en automne de petits fruits aplatis. Idéale pour haies sauvages.

Rosa    'Cécile Madior'          Hybride de Rugosa, Vibert, France, 2004.

Nouvelle "rose ancienne" de Jean-Pierre Vibert. Arbuste à floraison remontante produisant des fleurs semi-doubles, d'un blanc pur et au parfum agréable.

Rosa    'Célestial                        Alba, avant 1848.

Un bel accord feuilles-fleurs. Voici un rosier à utiliser en arbuste solitaire ou en haie. Haut de 1.80 à 2 m, sa ramification se pare au printemps d’un beau feuillage gris bleuté très élégant, d’où jaillit en juin une profusion de boutons rosés s’épanouissant plus pâles en fleurs semi-doubles très délicates. Ce rosier doit subir une taille très légère, presque un seul petit nettoyage de brindilles mortes ou affaiblies, pour exprimer son capital florifère.

Rosa    'Celsiana                        Damas, avant 1750.

La belle allure d'une sauvageonne apprivoisée. Haut buisson au port un peu lâche et au feuillage légèrement gaufré. Les fleurs assez doubles, rose pâle, toutes chiffonnées, embaument en juin. Afin de mieux profiter du charme de ses inflorescences, il est judicieux de palisser ses petits sarments jusqu’à 2 m de haut : très bel effet !

Rosa    'Centifolia'                         Centifolia, avant 1596.

Des coupes bien pleines ! Cet arbuste de grand développement (1.80 à 2 m) et au port arqué produit chaque année en juin des grappes de fleurs très doubles, rose pâle et dotées d’un très bon parfum.

Rosa    'Cerise Bouquet'              Hybride moderne, Tantau, Allemagne, 1958.

La cerise sur le gâteau. Variété vigoureuse pouvant être utilisée en grimpant jusqu'à 4 m de hauteur. Le feuillage est superbement découpé. L’arbuste se couvre en juin-juillet d’inflorescences couleur cerise ou framboise au parfum léger. ‘Cerise bouquet’ possède un port un peu raide et il est judicieux de l’associer avec une plante plus souple tel un Olivier de Bohême (très rustique dans le Nord) au feuillage argenté, excellente toile de fond pour ses fleurs.

Rosa    'Chapeau de Napoléon'  Mousseux, Fribourg, Suisse, avant 1920.

Une pièce de collection ! Rosa x centifolia ‘Cristata’ est son autre nom. Les boutons floraux, plus précisément leur calice, est recouvert d’excroissances mousseuses très originales avant épanouissement. C’est une rose ancienne proche de Rosa x centifolia, aux grosses corolles roses délivrant un fort parfum. L’arbuste est peu dense, assez dégingandé et nécessite un léger tuteurage.

Rosa    Chapi-Chapo'®   Lebuco  Hybride moderne, Lebrun, France, 2008.

En hommage à une dame qui créait des chapeaux de rêve. C'est un rosier buisson très florifère doté d’une grande résistance au froid et aux maladies. Issu d’un croisement entre un hybride de rugosa et un rosier paysager moderne, cette ascendance originale lui confère un comportement végétatif d’une vigueur moyenne et d’une incomparable rusticité. La plante développe tôt au printemps des rameaux presque inermes , le feuillage est très clairsemé. Des inflorescences de 5 à 15 fleurs culminent chaque extrémité de branche. Les feuilles sont d’un beau vert mât. La floraison débute dès le mois de mai dans le nord sur des plantes ayant subi une faible taille hivernale et se prolonge sans relâche jusqu’en automne. Au fur et à mesure de leur épanouissement, de petits boutons floraux arrondis donnent naissance à de belles rosettes aplaties , très doubles ; les pétales centraux sont plus courts que ceux du pourtour. La teinte est rose très soutenu ; ne palissant pas vers la défloraison mais prenant plutôt des nuances mauves. Les fleurs se fanent proprement et intègrent de jolis bouquets. La plante se développe entre 60 et 90 cm de hauteur selon la taille qui lui est soumise ; elle s’intègre parfaitement dans des parterres de plantes vivaces où elles côtoient géraniums printaniers, nepetas estivales et asters d’automne ; sans oublier la compagnie des graminées. Non parfumée.

Rosa    'Charles de Mills'       Gallique, Pays-Bas, avant 1700.

Charles Le Magnifique ! Bel exemple de rose gallique, ‘Bizarre Triomphant’ (c’est son autre nom) est un grand arbuste à port arqué atteignant 1,50m de développement . Il se pare en juin de grandes corolles très doubles, aux pétales rouge-cramoisi, très légèrement parfumées.

Rosa    'Charmant' ® Korpeligo      Miniature, Kordes Fils, Allemagne, 1999.

Hauteur : 50 cm Largeur : 50 cm Floraison : remontante Parfum : léger
Ce petit rosier buissonnant possède un beau feuillage lustré. La floraison est abondante et régulière. Les petits boutons floraux arrondis naissent en grappe et engendrent de petites rosettes très doubles. Les pétales roses arborent une teinte blanc crème au revers.

Rosa    'Cherry Girl' ® Korkosieb      Arbuste moderne, Kordes Fils, Allemagne, 2009.

Hauteur : 100 cm Largeur : 80 cm Floraison : remontante Parfum : léger
Voici un bel arbuste au feuillage vert soutenu et lustré de première qualité. Les longs rameaux érigés se terminent par de belles grappes de fleurs rouges très doubles.

 

 

Rosa    Chinensis 'Viridiflora'   Hybride de Chine, avant 1833.

Une autre pièce de collection ! Cette plante, tout à fait bizarre, est très recherchée par les collectionneurs. Le buisson, sain et vigoureux, engendre des grappes de fleurs vertes, caractéristique s’expliquant par le remplacement des pétales par des sépales nombreux.

Rosa    'Christiane Fantola'     Hybride de Centifolia, Vibert, France, 2001.

Nouvelle "rose ancienne" de Jean-Pierre Vibert. Arbuste puissant d'1m50 de haut au bois porteur d'aiguillons et au feuillage vert foncé, très sain. Grandes fleurs très doubles rose vif très odorantes. Non remontant.

Rosa    'Christine de Pisan'     Polyantha, Vibert, France, 1995.

Nouvelle "rose ancienne" de Jean-Pierre Vibert. Petit buisson de 50 cm de haut à floraison remontante de grappes de pompons blanc pur légèrement parfumés.

Rosa    'Christophe Colomb'® Meironsse Hybride de Thé, Meilland, France, 1992.

Pour les adeptes de TRÈS grosses fleurs. Buisson érigé de taille moyenne émettant des tiges florales idéales pour le vase. Bouton turbiné donnant naissance à une très grande fleur aux teintes orangées nuancées de rouge. Très remontant, peu parfumé.

Rosa    'Cibles'                  Hybride de Rugosa, Kaufman, 1893

Rugosa et sûrement un peu de Moyesii ! Je suis resté stupéfait la première fois que j’ai fait connaissance avec ce rosier : de grandes églantines rose pourpré papillonnaient à 4 m de hauteur dans le branchage d’un arbuste de jardin . Le regard descendant sur les tiges bien épineuses a rencontré des feuilles gaufrées typiques des hybrides de Rugosas . Mis en culture, ce rosier que je pensais grimpant reste tout à fait arbustif mais de fort développement, bien sain et florifère.

J’ai découvert ce même jour que les hauteurs proposées dans les ouvrages l’étaient à titre indicatif dans des conditions normales de culture et d’ensoleillement et que certaines familles de roses avaient cette capacité à survivre à des conditions d’ombrage fort en lançant leur tiges au travers de la frondaison et de fleurir une fois la lumière atteinte. Cette observation ouvre beaucoup de perspectives quand à l’utilisation originale de certains rosiers.

Rosa    'Clément Janequin'      Hybride de Gallique, Vibert, France, 1995.

Nouvelle "rose ancienne" de Jean-Pierre Vibert. Arbuste aux fleurs très pleines, parfumées, d'un rose soutenu. Non remontant.

Rosa   'Compassion'             Hybride moderne, Harkness, Royaume-Uni, 1973.

Appelé également ‘Belle de Londres®, c’est un très beau rosier grimpant de 3 à 5 m de hauteur aux grandes fleurs de type hybride de Thé. D’abord turbiné, le bouton floral de couleur rose se déroule, laissant échapper ensuite, outre le parfum, des teintes abricotées-saumonées. C’est un rosier de belle allure doté d’un très beau feuillage et sa floraison est bien remontante.

Rosa    'Complicata'                              Hybride de Gallique, Ascendance inconnue.

Et pourtant si simple ! Grand développement (1.50 à 2 m), bonne vigueur et faible sensibilité aux maladies définissent ce rosier à l’allure sauvage. Une constellation de grandes églantines roses en juin suivies de fruits jusqu’en hiver en font un bon élément pour constitution de fonds de massif  ou haies champêtres. Non remontant.

Rosa    'Comte de Chambord'   Portland, Robert et Moreau, France, 1863.

Une des rares anciennes solides et remontantes. Arbuste de 1.40 m de haut, doté d’un beau feuillage grisâtre nous gratifiant  tout l’été de magnifiques petits choux aux nuances rosées fleurant bon le parfum des roses de Damas.

Rosa    'Concerto'® Meihaitoil    Hybride moderne, Meilland, France, 1996.

Une teinte peu courante pour ce bel arbuste moderne à tendance couvre-sol, au feuillage vernissé et surtout très florifère. Il émet de solides tiges florales surmontées de bouquets de grandes fleurs doubles en forme de rosette. Les boutons écloses jaune-orangé et passent par toutes les nuances jusqu'au rosé. 60 à 90 cm de hauteur selon taille appliquée, très remontant, non parfumé.

Rosa    'Constance Spry'        Hybride moderne, Austin, Royaume-Uni, 1961.

La première « Rose Anglaise » issue des croisements de David Austin en Grande-Bretagne. Directement issu du croisement entre une rose gallique non remontante et un hybride de Thé  à floraison continue, il ne fleurit malheureusement qu’une fois l’an, mais quel spectacle ! Par contre sa descendance a généré des plantes à floraison remontante. ‘Constance Spry est un grand arbuste pouvant et même devant être palissé afin de supporter une floraison exubérante de grandes corolles lourdes, aux teintes variables de rose, et fleurant bon la myrrhe. 3 à 4 m de hauteur.

 

Rosa    'Coral Dawn'            Hybride moderne, Boerner, Etats-Unis, 1952.

Encore un descendant du célèbre New Dawn que ce grand arbuste au port libre ou petit grimpant de 3 m. 'New Dawn' aura beaucoup marqué le XXième siècle par sa descendance floribonde, à l’instar d’'Aloha', 'Pink Cloud' ou 'Blossom Time'. 'Coral Dawn' produit de longues tiges vigoureuses et florifères tout au long de l’année. Les grandes corolles semi-doubles , de couleur rose, laissant apparaître une belle corolle d’étamines, sont assez parfumées.

Rosa    'Cornélia                        Hybride de Moschata, Pemberton, Royaume-Uni, 1925.

Elégante et fougueuse à la fois. Arbuste peu épineux au port souple et au feuillage luisant couvert en juin et à l’automne de grappes de petites fleurs doubles arborant des teintes chaudes du rose à l’orangé, et du parfum.

Rosa    'Coupe d’Hébé'          Bourbon, Laffay, France, 1840.

Arbustive, presque grimpante ! Comme beaucoup de rosiers de Bourbon, cette plante peut atteindre un développement de plus de 2 m. Néanmoins sa floraison sera de meilleur qualité en le conduisant en buisson vigoureux, une taille assez courte des branches fanées permettra un meilleur repercement de nouveaux rameaux florifères. Les corolles, très parfumées, sont nuancées de plusieurs tons de rose. Non remontante, bonne tenue en vase.

Rosa    'Crimson Glory'          Hybride de Thé, Kordes, Allemagne, 1935.

Toujours d'actualité ! Très beau buisson moderne au port légèrement arqué et au feuillage lustré. Les inflorescences opulentes et parfumées, d’un rouge cramoisi, naissent d’un long bouton effilé. Remontant.

Rosa    'Crocus Rose' ®Ausquest      Arbuste moderne, Austin, Grande-Bretagne, 2000.

Hauteur : 120 cm Largeur : 90 cm Floraison : remontante Parfum : léger
Ce rosier anglais produit de belles roses doubles dans les teintes blanc crème.

Rosa    'Cuisse de Nymphe'     Alba, avant 1629.

Sûrement la variété aux fleurs les plus délicates dans la grande famille des rosiers blancs. Ce grand arbuste pouvant culminer à 1,50m-1,80m, au beau feuillage vert cendré, ploie facilement sous l’effet des inflorescences parfois uniques parfois rassemblées en grappes. La délicatesse des corolles, très doubles et rose pâle au cœur plus carné, fait le succès de ce petit bijou.

 

Rosa    'Danielle Stempfelet'       Hybride de Thé, Vibert, France, 2001.

Hauteur : 300 cm Largeur : 300 cm Floraison : remontante Parfum : oui
C’est un arbuste de très grand développement arborant un feuillage très sain. Les grandes corolles doubles roses ressemblent à des roses anciennes bien que ce rosier soit un hybride de Thé.

Rosa    'Danse du Feu'          Hybride moderne, Mallerin, France, 1953.

Toujours d'actualité ! Ce superbe grimpant culmine à 3 m de hauteur et est doté d’une très bonne floribondité. Les boutons floraux, réunis en inflorescences, sont élégamment turbinés et s’épanouissent en petites coupes plates, d’un beau rouge écarlate. Floraison remontante, peu parfumée.

Rosa    'Daphnée Filiberti'      Hybride de Gallique, Vibert, France, 2007.

Nouvelle "rose ancienne" de Jean-Pierre Vibert.  Arbuste puissant au bois aiguillonné au feuillage vert franc. Taille 150 x 150 cm Fleur Assez grosse : 7-8 cm Couleur Blanche à rose très clair. Parfum Odorant. Non remontant.

Rosa    'Dart's Defender'             Hybride de Rugosa et de Nitida, Darthuis, 1971.

La brillance du Nitida en prime! Magnifique arbuste bas à l’allure sauvage doté d’un feuillage très luisant devenant or en automne avant sa chute. Belles églantines roses semi-doubles en juin suivies de gros fruits rouges du plus bel effet. Peut refleurir au cours de l'été, feuillage ornemental, parfum "sauvage".

Rosa    'Débutante'                               Hybride de Wichuraiana, Walsh, Etats-Unis, 1902.

Spectaculaire ! Grimpante ou couvre sol, la plante émet des sarments vigoureux atteignant 4 à 5 m de longueur. Une nuée de pompons roses nous arrive fin juin et la floraison peut s’étaler jusqu’en septembre. Peu sensible à l’oïdium.

Rosa    'Déesse Dana'           Hybride de Multiflora, Vibert, France, 2001.

Nouvelle "rose ancienne" de Jean-Pierre Vibert.  Arbuste au port souple de près de 3 m de hauteur et au beau feuillage vert pâle. Floraison continue de grandes églantines blanc-rosé naissant de boutons roses effilés.

Rosa    'Déesse de Saint Fray'  Hybride de Centifolia, Vibert, France, 2003.

Nouvelle "rose ancienne" de Jean-Pierre Vibert.  Arbuste d'1m50 de haut au feuillage mât. Grandes fleurs très doubles de teintes rose carné à blanc et au fort parfum musqué. Non remontant.

Rosa    'Diamant'®Korgazell      Arbuste moderne, Kordes Fils, Allemagne, 2001.

Hauteur : 60 cm Largeur : 70 cm Floraison : remontante Parfum : non
Rosier buissonnant voire couvre sol idéal pour constituer des scènes à dominante blanche, accompagné de buis et de lavande.

Rosa    'Dinky'® Velheav         Hybride de Moschata, Lens Roses, Belgique, 2002.

Magnifique variété arbustive au port érigé s'assouplissant sous le poids de longs panicules floraux. De nombreux pompons rose framboise s'entassent à l'extrémité des tiges florales. Très remontante, grande résistance aux maladies, hauteur d'environ 1 mètre. A l'instar des variétés 'Ballerina', 'Bellinda', 'Pois de Senteur' et 'Red Ballerina' de port similaire, 'Dinky' affectionne les plate-bande à l'allure sauvage en association avec graminées et Nepetas.

Rosa    'Docteur Eckener'             Hybride de Rugosa, Berger, Allemagne, 1930.

Rare teinte orangée chez les Rugosa. Variété très vigoureuse produisant des arbustes très développés ( 2 m), dotés d’énormes aiguillons. Tout au long de l’été, production de fleurs presque simples rosées-abricotées et parfumées.

Rosa    'Doncasterii'      Botanique, Hurst, Grande-Bretagne, 1930.

Hauteur : 300 cm Largeur : 200 cm Floraison : unique Parfum : très léger
Ce bel arbuste est un semis de Rosa macrophylla Lindl. Il est très vigoureux et émet de longs rameaux peu aiguillonnés. En juin, les fleurs sont simples et roses et donneront naissance à de jolis cynorhodons.

 

Rosa    'Duchesse de Montebello'      Hybride de Gallique, Laffay, France, 1824.

Hauteur : 120 cm Largeur : 90 cm Floraison : unique Parfum : fort Ce grand arbuste au port dégingandé n’est pas un pur Gallique. La densité de pétales et leur couleur rose pâle trahit une autre origine, probablement celle d’un rosier de Chine d’après la bibliographie.

Rosa    'Duchesse de Portland'  Portland d’origine inconnue.

Ou Rosa portlandica est un arbuste bas (1m) au feuillage sain produisant à foison en juin puis de manière sporadique de nombreuses fleurs presque simples aux pétales rouge cerise. Peut drageonner cultivée sur ses propres racines; ne pas confondre avec Rosa gallica 'Officinalis' pour laquelle la ressemblance est frappante mais qui est non remontante.

Rosa    'Dumka'                 Hybride de pimpinellifolia, Vibert, France, 2001.

Nouvelle "rose ancienne" de Jean-Pierre Vibert.  Rosier arbustif à floraison précoce de corolles presque simples blanc crème.

Rosa    'Dupontii                        Hybride ancien complexe, avant 1817.

En toute simplicité ! Ce grand arbuste au feuillage vert cendré, plein d’élégance, peut se conduire en petit grimpant tant il développe de longues branches souples. Sa possible parenté avec Rosa moschata expliquerait ce comportement. Le raffinement de la floraison y trouverait également son origine. En juin, de fins boutons roses donnent naissance à d’immaculées, grandes et parfumées églantines. Tout l’arbuste n’est alors que délicatesse !

Rosa    'Edeline Delalande'      Hybride de wichuraiana, Vibert, France, 2003.

Nouvelle "rose ancienne" de Jean-Pierre Vibert.  Arbuste vigoureux atteignant 3 m de hauteur. Grandes fleurs blanches teintées de       mauve au centre, légèrement parfumées. Remontée automnale.

Rosa    'Eglantyne'® Ausmak         Hybride moderne, Austin, Royaume-Uni, 1994.

Beauté et parfum des roses anciennes chez une variété moderne. L'arbuste est bas (1m), bien ramifié et d'une bonne résistance aux maladies pour un rosier remontant et parfumé. Les corolles sont grandes, en coupe très dense et arborent de doux tons rosés.

Rosa    'Eliza’ ®                              Hybride de Thé, Kordes Fils, Allemagne, 2004.

Comme 'Queen Elizabeth' mais en plus court ! Un nouveau rosier buisson qui promet beaucoup: belle végétation saine, très résistante aux maladies et très floribonde. Les corolles solitaires ou groupées par 2 ou 3 sont larges, d'un rose argenté et assez doubles. Hauteur 90 cm, léger parfum.

Rosa    'Emile Fortépaule'      Hybride de Wichuraiana, Barbier, France, 1902.

Hauteur : 400 cm Largeur : 200 cm Floraison : unique Parfum : très léger
Ce rosier sarmenteux est très élégant. Il se couvre en juin de grappes de petites corolles doubles arborant des teintes jaunâtres à rosé. Quelques fleurs peuvent revenir en septembre.

Rosa    'Emilie Vovard'   Hybride de multiflora, Vibert, France, 2001.

Nouvelle "rose ancienne" de Jean-Pierre Vibert.  Très beau grimpant blanc à végétation vigoureuse de 3 à 4 m. Les fleurs, rassemblées en grappe, sont doubles en forme de pompon. Non remontant.

Rosa    'Enfant de France'      Hybride remontant, Lartay, France, 1860.

Un peu chiffonnée ! Grand arbuste au port souple pouvant être palissé afin de produire sur un maximum de longueur de magnifiques fleurs ébouriffées au tons rosés et argentés, très parfumées; légère remontée estivale.

Rosa    'English Elegance'             Hybride moderne, Austin, Royaume-Uni, 1986.

D'une grande fraîcheur! Pour ce bel arbuste au port souple arborant un feuillage sain. Tantôt conduit en forme libre, tantôt en petit grimpant, il séduit par l'éclosion de grandes corolles un peu folles, les pétales croissant au fur et à mesure de l'épanouissement. Presque indescriptible est, plutôt sont, les couleurs qui évoluent entre l'orangé-pêche et le rose. Remontant, parfum très agréable.

Rosa    'Escapade'               Floribunda, Harkness, Royaume-Uni, 1967.

...vers la simplicité ! Grand buisson ou petit arbuste selon la taille effectuée, son feuillage est dense et sain . Une belle toile de fonds aux jolis bouquets de grandes églantines d’un rose-violacé, ornées en le cœur d’une riche couronne d’étamines . La floraison est remontante et de bonne compagnie pour vivaces et graminées.

Rosa    'Etoile de Hollande grimpant'  Hybride de Thé, Verschuren, Pays-Bas, 1919.

Quel parfum ! Ce joli grimpant date du début du XXième siècle et habille encore aujourd’hui bon nombre de façades de maison de ses bouquets de corolles bien doubles au teintes pourprées à l’aspect velouté. La végétation est vigoureuse, peu dense, parfois sensible à l’oïdium exposée contre un mur au soleil levant. La floraison est remontante et le parfum fort.

Rosa    'Etude'                  Hybride moderne, Gregory, Royaume-Uni, 1965.

...pour de bons résultats! Voici encore un enfant du célèbre 'New Dawn' hybridé cette fois avec le non moins célèbre 'Danse du Feu': tout un programme donc pour obtenir ce merveilleux grimpant arborant un feuillage sain et une floraison sans relâche. Celle-ci se traduit par d'immenses bouquets de fleurs peu denses mais bien colorées rose soutenu. Hauteur 2m, non parfumée.

Rosa    'Eugénie Guinoisseau'    Centifolia mousseux, Guinoisseau, France, 1864.

Très Chère Eugénie...Un arbuste vraiment mousseux, c'est à dire doté d'une pillosité dense et arômatique sur les parties vertes de la fleur. Il est très vigoureux (1,20m de hauteur), fleurit très fort en juin puis de façon sporadique. La rose est très double, rouge-violacé et très parfumée.

Rosa    'Excelsa'                Hybride de Wichuraiana, Walsh, Etats-Unis, 1909.

Un très fidèle compagnon ! Ce petit sarmenteux à la vivacité exemplaire habille très naturellement supports ou endroits inhospitaliers. Il inonde le jardin sans détail vers la fin juin d’une nuée de petits pompons roses. Sa réputée sensibilité à l'oïdium est moindre lorsqu'il part à l'assaut d'un grand arbuste.

Rosa    'Fantasia Mondiale'

Rosa    'Fairy Queen'®                Hybride Moderne, Vurens, Pays-Bas, 1998.

Version rouge de 'The Fairy', il innove dans le choix des rosiers de petite taille, de couleur rouge et est surtout très résistant aux maladies. Pour bordures, rocailles et même à l'ombre.

Rosa    'Fantin Latour'               Centifolia d’origine inconnue.

Très bien peint ! Bel arbuste de 1.50 m en tout sens, peu épineux et au feuillage sain. Il se donne en spectacle en juin en mettant en scène de grandes corolles roses, très doubles et parfumées.

Rosa    'Farinelli'                Hybride Rugo-gallique, Vibert, France, 1999.

       Nouvelle "rose ancienne" de Jean-Pierre Vibert.  Arbuste d'un mètre de hauteur produisant une fois l'an des fleurs originales de type     oeillet aux pétales frangés et roses. Léger parfum. Croisement original entre gallique et rugosa.

Rosa    Farreri Persetosa             Espèce botanique découverte en Chine, 1900.

Mini-feuilles, mini-fleurs et mini-fruits pour grand rosier ! Ce magnifique botanique est trop peu connu. Il élance de longues pousses rouges pubescentes à près de 2m de hauteur, s'arquant sous leur propre poids. Au printemps suivant, de minuscules fleurs simples et roses prennent place à chaque aisselle de feuille pour former ainsi un feu d'artifice végétal. De petits fruits calebassés leur succèdent dans le même état d'âme. Je n'oublie pas les petites feuilles multipennées de folioles minuscules chutant les unes après les autres à l'automne dans un spectacle doré. Non remontant.

Rosa    ‘Fedtschenkoana'      Botanique, découvert en Russie vers 1871.

Hauteur : 200 cm Largeur : 1200 cm Floraison : continue Parfum : très léger
Ce rosier botanique est l’un des rares à posséder le caractère de floraison continue. Ces longs rameaux sont assez grêles et très épineux. Le feuillage est vert tendre. Les églantines sont blanches, habillées d’une belle couronne d’étamines jaune pâle, et donnent naissance à des cynorhodons éphémères.

Rosa    'Félicia'                            Hybride de Moschata, Pemberton, Royaume-Uni, 1928.

Superbe mélange de rose anciennes, modernes et de multiflore. En juin et de nouveau en automne, de grandes grappes de fleurs rose tendre culminent au sommet de ce grand arbuste au port souple. Le parfum est délicat et enivrant. 1 à 2 m de hauteur selon taille pratiquée: palissage conseillé.

Rosa    'Félicité et Perpétue'   Hybride de Sempervirens, Jacques, France, 1828.

Même à l'ombre, pas trop en plein soleil! A peine s’est-il agrippé au moindre obstacle qu’il croule la saison suivante sous une cascade de pompons blancs, bien doubles. Du haut de ses 4-5 m, il culmine également par sa santé. Donnez un coup de balais de temps en temps dans la végétation pour la débarrasser des fleurs fanées!

Rosa    'Ferdinand Pichard'     Hybride remontant, Tanne, France, 1921.

Des coups de pinceaux ! De jolies fleurs en coupe, aux pétales blancs panachés de rose, naissent comme par magie d’un rosier compact et sain, dont la taille varie de 1 à 1.30 m. Bonne remontée de septembre-octobre. Parfumée.

Rosa    'Ferdy'® Keitoli          Hybride moderne, Suzuky, 1984.

Pas grave s'il ne fleurit qu'une fois tellement le spectacle est époustouflant en juin-juillet lorsque cet arbuste tendance couvre-sol se couvre à 99% de petites fleurs roses semi-doubles. On lui refait une beauté par la taille dès le mois d'août pour obtenir un nouveau feuillage sain et originalement petit. Bref un rosier sans soucis qui peut se conduire en forme libre ou taillé au carré pour haie basse.

Rosa    'Fil des Saisons'® Velroso       Hybride de Moschata, Lens Roses, Belgique, 2003.

Il nous émerveille ce beau rosier arbuste aux branches très souples s'arquant sous la masse de petites fleurs simples s'épanouissant en panicules. De couleur rouge cerise à base blanche, les pétales sont mis en valeur par une très belle couronne d'étamines. Si une taille des tiges fanées après la floraison de juin est effectuée la remontée sera forte; en cas de non-taille elle sera légère mais ce rosier vous gratifiera d'une pluie de petits cynorhodons à l'effet spectaculaire. Surface de développement 0,8 m2, parfum aérien.

Rosa    'Filipes 'Kiftsgate'             Sarmenteux, Murrell, Royaume-Uni, 1954.

Que la force soit avec toi ! Sarmenteux de grande envergure (6 à 10 m) destiné aux vastes jardins. La floraison connaît des débuts timides. De larges grappes de petites fleurs blanches arrivent en juin suivies ensuite d’une nuée de petit cynorrhodons. 

Rosa    Filipes rose                     Hybride de Filipes, Vibert, France, 1999.

Nouvelle "rose ancienne" de Jean-Pierre Vibert.  Même comportement que le précédent avec une floraison rosée.

 

Rosa    'F.J. Grootendorst'     Hybride de Rugosa, De Goey, Allemagne, 1918.

A fleur d'oeillet. La famille des Rugosa n’a pas fini de nous surprendre, et de nous intéresser, tant elle exprime une très bonne résistance aux maladies et engendre des variétés à floraison remontante voire continue. Cette variété est le fruit du mariage de R. rugosa et d’un des premiers polyanthas à la floraison très remontante ‘Mme Norbert Levavasseur’  créé à la fin du XIX siècle. Elle hérite admirablement des caractères de ses deux parents. Sa floraison s’exprime par la naissance successive de larges bouquets épanouissant calmement des petites fleurs rouge-cerise aux pétales frangés-dentelés comme des œillets. C’est aujourd’hui une des variétés paysagères les plus intéressantes, à utiliser au choix en massif, haie décorative et défensive ou simplement en isolé. Par mutation, ce rosier a donné naissance à ‘Pink Grootendorst’ et ‘White Grootendorst’ .

Rosa    Foliolosa                            Espèce botanique, originaire des Etats-Unis.

Du costaud ! Arbuste original par son feuillage et son jeune bois très décoratifs. La floraison estivale est composée de fleurs simples, d’un rose soutenu suivies de jolis petits fruits rouges.

Rosa    ‘Fortuna' ® Koratomi       Arbuste moderne, Kordes Fils, Allemagne, 2002.

Hauteur : 60 cm Largeur : 40 cm Floraison : remontante Parfum : non
Rosier buissonnant compact se couvrant de belles églantines rosées.

Rosa    'Francesca'              Hybride de Moschata, Pemberton, Royaume-Uni, 1922.

Précieuse non ridicule ! C’est un arbuste au port dégingandé à cultiver en compagnie de vivaces de grand développement sur lesquelles il vient s’appuyer. De longues tiges souples terminent leur croissance par de larges inflorescences paniculées. Les fleurs sont dignes des hybrides de Moschata : parfum léger mais caractéristique, teinte pastel. Les corolles sont presque simples, d’un ton abricoté s’éclaircissant en s’épanouissant, le tout dans une rare élégance. Cet arbuste peut également se conduire en petit grimpant à l’instar de Buff Beauty et Cornélia.

Rosa    'Francis E.Lester'              Hybride de Moschata, Lester Roses Garden, Etats-Unis, 1946.

Un p'tit liane ! Robuste sarmenteux de 5 m de hauteur recouvert en juin d’immenses grappes de petites fleurs simples, blanches rosées. Leurs succèdent de jolis petits fruits orangés subsistant tout l’hiver.

Rosa    x francofurtana         Hybride de Gallique, origine ancienne.

Un spectacle tout au long de l'année. Cette variété se nomme également Rosa gallica ‘Splendens’. C’est une plante « très botanique » épanouissant au printemps de moyennes corolles presque simples aux pétales rouge cerise et au cœur bien jaune. De jolis fruits en forme de toupie leur font suite. La ramification peut atteindre 1,20m à 1,50m de hauteur.

Rosa    'Frau Anne-Marie Neuser'     Centifolia muscosa, Vibert, France, 2001.

Nouvelle "rose ancienne" de Jean-Pierre Vibert.  Arbuste vigoureux d'1m50 de haut dont les parties végétatives sont moussues. Fleurs très doubles panachées rouge et blanc. Bon parfum, non remontant.

Rosa    'Frau Dagmar Hastrup' Hybride de Rugosa, Hastrup, Danemark, 1914.

Un Rugosa élégant. Beau couvre-sol de 0.80 à 1.50m de hauteur aux feuilles luisantes, gaufrées, pleines de santé. De grandes fleurs simples roses se succèdent tout l’été et génèrent de gros fruits rouge-orangé.

Rosa    'Frédéric Mistral'® Meitebros   Hybride de Thé, Meilland, France, 1995.

Un des meilleurs rosiers à grosses fleurs de la dernière décennie. Ce buisson presqu'arbuste, très et sainement ramifié, culmine à 1m de hauteur. Il est très florifère, produit de belles tiges surmontées d'une fleur turbinée parfaite. Différents tons de rose accompagnent le déploiement de la corolle très parfumée. C'est un bon rosier de jardin , très bonne remontée et bonne tenue en vase .

Rosa    'Fritz Nobis'                 Hybride moderne, Kordes, Allemagne, 1940.

Quelle générosité ! Arbuste de grande qualité mesurant 2 m en tous sens et au feuillage très sain. Sa floraison unique en juin est un réel spectacle de grandes corolles roses. La plante se couvre ensuite de magnifiques cynorrhodons.

Rosa    'Frühlingsanfang'             Hybride de Pimpinellifolia, Kordes, Allemagne, 1950.

La série des « Frühlings », qui veut dire printemps en Allemand, annonce avec splendeur le début de la saison des roses. Grande réussite de Kordes qui a apporté à la rusticité et la précocité des pimpinellifolia grande taille de la fleur, exubérance de la floraison et teintes plus vives. Leur floraison est unique au printemps avec , parfois, de petits rappels en automne. Cette série d’arbustes de grand développement excelle en haie libre ou en fond de plate-bandes en association avec iris, lupins . La compagnie d’asters de grand taille avive leur feuillage automnal. ' Frühlingsanfang ' signifie « début du printemps ». Il épanouit de grandes églantines d’un blanc crémeux au parfum d’étamines. Hauteur 2 m.

 Rosa    'Frühlingsduft'               Hybride de Pimpinellifolia, Kordes, Allemagne, 1949.

« Duft » veut dire parfum. C’est l’effet produit par ses grandes églantines semi-doubles aux pétales lavés de rose sur fond doré.

Rosa    ' Frühlingsgold'                Hybride de Pimpinellifolia, Kordes, Allemagne, 1937.

« L’or du printemps » : grand arbuste élégant de plus de 2 m de large et de haut affectionnant les vastes espaces. Explosion printanière unique de grandes églantines jaunes semi-doubles.

 Rosa    'Frühlingsmorgen'       Hybride de Pimpinellifolia, Kordes, Allemagne, 1941.

« Matin de printemps » nous offre dès la fin mai une somptueuse constellation de grandes églantines roses, au cœur jaunâtre doté d’une couronne d’étamines pourprées. Quelques fleurs automnales !

Rosa    'Gabrielle Noyelle'             Centifolia mousseux, Buatois, France, 1933.

Une mousseuse aux tons orangés est rare ! La voici sur un arbuste quelque peu dégingandé, haut de 1,20m, qui produit d'abord en juin puis de façon sporadique de jolies corolles serrées aux pétales lavés de jaune, d'orangé et de jaune. Il hérite de son parent 'Salet' un riche parfum. A découvrir.

Rosa    gallica 'Officinalis'      Forme ancienne de Gallique.

Un des premiers rosiers domestiqués en France. Rosier drageonnant d’environ 1.20 m de haut, au feuillage mat et gaufré, capable d’investir des endroits ingrats. Couvert uniquement en juin de grandes fleurs rose soutenu semi-doubles.

 Rosa    'Geneviève Neunschwender'    Hybride de Gallique, Vibert, France, 1994.

         Nouvelle "rose ancienne" de Jean-Pierre Vibert.  Arbuste d'1m20 de haut portant de belles fleurs très          doubles de forme renonculée, rouge cramoisi velouté virant au violet. Parfum agréable, non remontant.

 Rosa    'Gertrude Jekyll'® Ausbord                     Hybride moderne, Austin, Royaume-Uni, 1986.

20 ans déjà que ce joli rosier anglais a trouver sa place dans nos jardins. Il reste d'actualité pour son bon comportement général; port arbustif, bonne végétation et faible sensibilité aux maladies s'il est bien nourri, suppression régulière des fleurs fanées. Ces dernières ont héritée la couleur rose, la forme ancienne et le parfum d'un des parents, le populaire 'Comte de Chambord'. Hauteur 1m20, remontant, peut se conduire en petit grimpant.

Rosa    'Ghislaine de Féligonde' Hybride de Multiflora, Turbat, France, 1916.

Le meilleur rosier grimpant à petites fleurs orangées. Ce petit grimpant de 2 à 4 m de hauteur habille chaque nouveau jour de juin de petites inflorescences aux teintes très chaudes, variant du jaune à l’orangé et au parfum frais. Bonne remontée estivale et automnale en supprimant régulièrement les panicules fanés, supporte la mi-ombre, éviter les situations trop chaudes où palissent rapidement les fleurs.

Rosa    'Gilberte Dessac'       Centifolia, Vibert, France, 2005.

Hauteur : ND Largeur : ND Floraison : unique Parfum : oui
Arbuste ancien à floraison double, de couleur rose panachée de blanc.

Rosa    'Gipsy Boy'                         Bourbon grimpant, Geschwind, Hongrie, 1909.

"Le petit bohémien". Ce superbe grimpant culmine à 3 m de hauteur et est doté d’un beau feuillage vert soutenu. Il n’épanouit qu’une fois en juin mais en abondance de grandes corolles doubles et parfumées d’un ton cramoisi bleuissant avec le temps. Il est fructifère ; ce qui lui confère un attrait automnal.

Rosa    Giraldii                              Espèce botanique introduite de Chine en 1897.

‘ Élégance’ définit ce botanique arbustif haut de 2 m, au feuillage finement découpé et aux nombreuses folioles. Il se pare de petites fleurs simples roses en début d’été, suivies de petits fruits calebassés.

Rosa    'Gisèle Chevreul’       Gallique, Vibert, France, 2005.

Hauteur : 100cm Largeur : 100cm Floraison : unique Parfum : oui
Arbuste ancien de forme érigée. Fleurs très doubles roses et parfumées.

 Rosa    glauca                              Espèce botanique  d’origine inconnue.

Un arbuste à part entière. Arbuste gracieux doté de jeunes tiges et d’un feuillage pourprés, de bonne compagnie pour toutes les couleurs du jardin. Floraison éphémère de petites églantines roses vers la fin juin suivie d’une abondance de fruits rouges régalant en automne et début d’hiver les p’tites bêtes à plumes.

 Rosa    'Gloire de Guilan'        Damas, introduit au Royaume-Uni avant 1949.

Essentielle ! Variété très parfumée , de grand développement (2mx2m) et au port souple. Elle n’épanouit qu’une fois l’an de belles corolles roses semi-doubles, des fruits leur succèdent.

 Rosa    'Golden Celebration'® Ausgold     Hybride moderne, Austin, Royaume-Uni, 1992.

De l'or au jardin! Voici un arbuste fabuleux, issu des obtentions de David Austin, qui arbore un feuillage sain et des grappes de grandes fleurs jaunes en coupe. Le parfum en prime, c'est un rosier fidèle. 1m20 de développement, très remontant , il peut se transformer en petit grimpant.

 Rosa    'Golden Gate’ ® Korgolgat  Hybride moderne, Kordes Fils, Allemagne, 2005.

Encore de l'or! Avec ce grimpant érigé de 2m50 issu de la Maison Kordes. Nul doute que cet obtenteur nous offre ce qu'il y a de mieux dans le jaune avec 'Sunny Rose' en nain, 'Friesia' en buisson, 'Lucia' en arbustif, 'Frühlingsgold' en hybride de botanique, 'Leverküssen' en grimpant plutôt souple et ce dernier 'GoldenGate' en plus colonaire. Tous sont très résistants aux maladies et au froid, bien adaptés au Nord de la France. Celui ici concerné est bien remontant et parfumé.

Rosa    'Golden Wings'                Hybride moderne, Shepherd, Etats-Unis, 1957.

Papillons jaunes ! De grandes églantines jaunes virevoltent tout l’été à la surface d’un bel arbuste à la ramure fine . La croissance peut être timide et lente ; enlever les fleurs fanées pour favoriser la remontée. 1m30 de développement.

Rosa    'Grand-Père Pierre Vibert'     Hybride de Gallique, Vibert, France, 1994.

Nouvelle "rose ancienne" de Jean-Pierre Vibert.  Arbuste de fort développement - 2m - au bois peu épineux. Les fleurs, presque simples, sont assez originales dans leur conception. Leur couleur également arborant des teintes chamoisées à cramoisi pourpré. Parfumé, non remontant, gros cynorhodons persistants.

Rosa    'Grüss an Aachen'              Floribunda, Geduldig, Allemagne; 1909.

Un modèle pour les roses anglaises !  Magnifique petit buisson de 60-80 cm de haut, peu épineux. Naissent  tout au long de l’année d’amples fleurs doubles variant du jaune - orangé au crème blanchâtre , très parfumées.

Rosa    ' Guaracha '               Hybride de Multiflora, Vibert, France, 2001.

Nouvelle "rose ancienne" de Jean-Pierre Vibert.  Arbuste de 80 cm de développement, très florifère et remontant. Fleurs de 8 cm de diamètre, peu doubles, de couleur rose variant au blanc et au parfum léger.

Rosa    'Guinguette' ® Lebdael         Hybride moderne, Lebrun, France, 2010

Hauteur : 60 à 150cm Largeur : 100 à 150cm Floraison : continue Parfum : faible
Voici un rosier paysager nouvelle génération !
Arbuste au port souple, apte à couvrir le sol, plonger du haut d’un muret ou même grimper sur de petits supports . Il émet de longues branches florifères renouvelant constamment leur floraison. Les fleurs, intime mélange de la rose sauvage par leur forme et de la rose moderne par leur couleur, sont de petites églantines aux pétales rouges ponctuées en leur centre d’une grande corolle d’étamines dorées. Le parfum qu’elles libèrent lors de l’éclosion attirent une nuée de visiteurs ailés qui participeront à la naissance de très beaux fruits décoratifs appelés cynorhodons.

Rosa    'Gourmet Pop-Corn'          Miniature, Desamero, Etats-Unis, 1986.

Hauteur : 60cm Largeur : 40cm Floraison : remontante Parfum : léger

Superbe petit rosier de bordure ou pour potée très floribond. Il se couvre durant la belle saison de petites roses blanches semi doubles regroupées en grappes.

Rosa    'Gui d'Arrezo'          Hybride Ben-gallique, Vibert, France, 1999.

Hauteur : 120cm Largeur : 120cm Floraison : unique Parfum : oui

Le terme Ben-gallique est utilisé par Monsieur Vibert afin de classer certaines de ses créations issues d’un croisement entre un rosier du Bengale (Chine) et un Gallique. Le résultat est d’ailleurs fort étonnant, notamment au niveau de la qualité du feuillage. Les fleurs sont grandes, presque simples et de couleur carminé mauve.

Rosa    'Guirauda de Caraman'          Hybride de Longicuspis, Vibert, France, 2001.

Hauteur : 300cm Largeur : 300cm Floraison : unique Parfum : oui

Rosier grimpant de forte vigueur. Epanouissement de petits fleurs doubles rose soutenu regroupées en panicules.

Rosa    'Guirlande de Julie'          


Rosa    ' Hansa '                            Hybride de Rugosa, Schaum et Van Tol, Pays-Bas, 1905.

La classe des Rugosas. Ce grand arbuste haut de 2 m est fidèle aux Rugosa : sain et rustique, florifère et fructifère. Le feuillage est gaufré et vert soutenu. Les fleurs sont richement parfumées ; leurs pétales soyeux arborent des teintes rouges vieillissant au mauve. Les gros cynorhodons produits par les premières fleurs freinent quelque peu la remontée d’automne à l’instar d’autres variétés de la même famille. Il est parfois souhaitable de supprimer une partie des grappes fanées fin juin afin d’induire la formation de nouvelles inflorescences.

Rosa    'Hebe's Lips'                  Hybride de Rubiginosa, Lee, Royaume-Uni, avant 1848.

La 'Reine Blanche'! Bel arbuste de 1.20 m de développement, assez épineux. Des boutons rouges effilés  naissent en fin de printemps de blanches corolles presque simples aux pétales marginés de carmin. De nombreux cynorrhodons glanduleux leur donnent suite. Ce rosier est à intégrer dans des haies champêtres même taillées en été.

Rosa    Helenae                            Espèce botanique originaire  de Chine centrale, 1907.

Un géant ! Sarmenteux de 7 à 9 m de développement recouvert en juin d’une myriade de petites fleurs blanches parfumées disposées en bouquet, suivies en automne de jolis fruits rouge-orangé.

Rosa    'Hélène Carrère d'Encausse' ® Lebelene         Hybride moderne, Lebrun, France, 2010

Hauteur : 60 à 80cm Largeur : 60cm Floraison : continue Parfum : léger
Grand buisson ou petit arbuste au port érigé pouvant être utilisé en alignement, massif ou isolé. Feuillage épais et très sain, de couleur brune à sa naissance. Très bonne résistance aux maladies. Tiges florales érigées portant de 5 à 15 fleurs semi doubles à doubles, belles tout au long de l’épanouissement . Jeunes corolles jaunâtres palissant.

Rosa    'Henri Martin'                  Centifolia mousseux, Laffay, France, 1863.

Dans tous les sens ! Une variété ancienne d'une grande vigueur , les tiges peuvent atteindre 1m50 sur l'année. Elles se ploient d'abord sous leur propre poids et achèvent leur arcure en se couvrant de jolies fleurs très doubles d'un beau rouge cramoisi et très parfumées. Non remontante, peut se palisser.

Rosa    'Héritage' ® Ausblush         Hybride moderne, Austin, Royaume-Uni, 1984.

D'une pureté inégalée! Arbuste bien connu de nos jardins depuis plus de 20 ans; sa végétation s'exprime en légèreté, il est peut épineux. Sa floraison est quasi continue à condition de supprimer les fleurs fanées et de bien le nourrir.

Rosa    'Hommage à Laffay'    Centifolia mousseux, Vibert, France, 1999.

Nouvelle "rose ancienne" de Jean-Pierre Vibert.  Arbuste d'1m20 non remontant. Fleurs doubles  de 7 cm cramoisi violet velouté au parfum agréable.

Rosa    'Honorine de Brabant'   Bourbon, mutation de Commandant Beaurepaire.

Le raffinement ! Buisson de 1.60 m de haut, vigoureux et sain, au port souple. De grandes corolles doubles et parfumées, d’un blanc-rosé griffé de pourpré apparaissent à foison en juin puis en automne.

Rosa    'Hot Cacao' ® Wekpaltlez  Floribunda, Carruth, Etats-Unis, 2002.

Rare couleur chocolatée ! Ce nouveau rosier, de port buissonnant et érigé, tient son originalité de ses bouquets de fleurs doubles en coupe. Les pétales sont étrangement peints d'un ton orangé tellement intense qu'il rappelle le chocolat. Léger parfum, remontante, hauteur 70 cm

Rosa    'Hunslet Moss'               Mousseux, Beales, Royaume-Uni, 1984.

         Un mousseux très rare. Rosier ancien de type arbustif, au beau feuillage légèrement gaufré. Sépales, ovaires et pédoncules sont recouverts d’une jolie pilosité sentant la térébenthine au toucher. Les fleurs sont grandes, très doubles, parfumées et d’un beau rose pourpré. Non remontant.

Rosa    'Iceberg                        Floribunda, Kordes, Allemagne, 1948.

Toujours d'actualité ! Ce buisson au feuillage sain, peu dense et lustré est doté d’une floribondité extraordinaire. De plus, ses inflorescences blanches, parfois piquetées de rosé, se succèdent jusqu’à l’hiver. Léger parfum, hauteur 80 à 120 cm.

Rosa    'Iceberg grimpant'      Floribunda, Cant, Royaume-Uni, 1968.

Même à l'ombre ! Cette fois la floraison blanche est portée par une ramure plus vigoureuse mais tout aussi florifère que chez le buisson. Hauteur 3m.

Rosa    'Indica Major'          Chinensis, découvert en Chine en 1905.

Hauteur : 300cm Largeur : 300cm Floraison : unique Parfum : non
Premières roses du printemps.
Ce petit grimpant de 3 m de haut a sa place dans chaque jardin. Pourtant il ne fleurit qu’une fois très tôt en mai mais quel don du ciel que ces corolles roses, doubles et légères, qui savent captiver le lumière et la restituer vers la tombée de la nuit.

Rosa    'Innocencia' ®Korstarnow          Arbuste moderne, Kordes Fils, Allemagne, 2003.

Hauteur : 50cm Largeur : 50cm Floraison : remontante Parfum : léger

Rosier buissonnant idéal pour constituer des scènes à dominante blanche, accompagné de buis et de lavande.

Rosa    'Irène Watts'            Hybride de Chine, Guillot, France, 1896.

Fleur de pivoine ! De grandes fleurs froufrouteuses pleines de délicatesse avec ses teintes pastels rosé-saumoné rappellent celles des œillets ou de certaines pivoines. Ce petit rosier buissonnant  est très proche du gracieux ‘Grüss an Aachen’. Tous deux allient le charme des roses anciennes et une floraison bien remontante. Hauteur 70 cm.

 

Rosa    ' Isabelle du Portugal '®   Lebisa  Bourbon, Lebrun, France, 2008.

Un petit rosier grimpant, totalement inerme, au feuillage de pêcher et aux douces corolles panachées. Cette nouvelle création issue de notre Pépinière possède une généalogie très complexe et très ancienne mêlant rosier de Bourbon, rosier de Noisette et hybride de Moschata. Tout est originalité dans ce rosier à commencer par son port nain légèrement sarmenteux, aux rameaux frêles totalement inermes.  Dès le printemps il émet de jeunes pousses brun rouge dont les feuilles ressemblent étonnamment à celles du pêcher trahissant ainsi la présence du rosier de chine dans son ascendance. Ces rameaux géniculés donnent naissance en leur extrémité à des inflorescences dotées de boutons arrondis. L’un après l’autre, ces derniers éclosent en petites corolles chiffonnées, plus ou moins doubles, arborant des panachures rosées à violacées sur fond plus pâle. En toute finesse le parfum ne manque pas à l’appel. La remontée est régulière dès qu’il y a croissance de nouvelles pousses. Ce rosier, sélectionné dans le nord dans la France, en conditions extérieures, est tout à fait rustique. Il faut le cultiver en situation chaude et aérée sans trop de soleil direct pour qu’il s’exprime au mieux.

Rosa    'Isabelle Sabourin'          Gallique, Vibert, France, 2005.

Hauteur : 120cm Largeur : 80cm Floraison : unique Parfum : oui

Rosier ancien arbustif. Fleurs doubles rose frais et parfumées.

Rosa    ' Ispahan '                Damas, origine ancienne avant 1832.

Une perle ! Un des meilleurs rosiers de Damas à floraison unique, mais assez longue, et surtout très parfumée. Haut d’environ 1,50m, il porte des bouquets de fleurs très doubles, d’un doux rose aux pétales soyeux.

Rosa    'Jacqueline Duprez'           Hybride moderne, Harkness, Royaume-Uni, 1989.

Étamines roses sur fonds blanc offrent à ses roses une certaine originalité. L'arbuste atteint 1m20 de hauteur et est doté d'une très bonne floribondité. Des grappes de grandes fleurs blanches presque simples se succèdent durant la belle saison. Chaque fleur est un spectacle.

Rosa    'Jacques Cartier'             Portland, Moreau-Robert, France, 1868.

Ancien et remontant ! Petit arbuste de 1 m de hauteur produisant généreusement en juin puis avec parcimonie de grandes corolles doubles, bien constituées, roses pâles et surtout très parfumées.

Rosa    'Jacques Dusser'          Centifolia Muscosa, Vibert, France, 2004.

Hauteur : 150cm Largeur : 120cm Floraison : unique Parfum : fort

Grand arbuste, au beau feuillage foncé, dont les aiguillons sont de teinte rouge. Grandes fleurs simples à semi-double pourpre cramoisi.

Rosa    Jade de France ' ®   Lebance     Hybride moderne, Lebrun, France, 2007.

Un rosier sain et généreux, qui vous étonne de ses douces corolles rosées. Rosa Wichuraiana et Rosa multiflora caractérisent ses origines botaniques. Le rosier possède un port buissonnant, assez ouvert. Sa hauteur oscille entre 0,60 et 0,90 mètre selon la sévérité de taille qui lui est attribuée. Les ramifications sont peu vigoureuses et très florifères. La jolie coloration rougeâtre des jeunes pousses et feuilles disparaît au fur et mesure de leur croissance laissant apparaître sur fond vert d’élégantes épines rouges. Les feuilles sont composées de 7 folioles lancéolées bordurées d’une dentelure bien marquée et également rougeâtre. La sensibilité est très faible vis à vis de la maladie des tâches noires (marsonia) ; la résistance à l’oïdium et à la rouille est excellente. Le bois est très résistant au gel hivernal. Dès le mois de juin puis de façon quasi-continue, des bouquets comptant 3 à 10 fleurs jaillissent du buisson. S’y épanouissent de façon successive de petits boutons floraux arrondis passant par le stade de petite coupe pour enfin donner naissance à des corolles d’environ 45 mm de diamètre très doubles et très plates. Les pétales du pourtour sont assez longs, les autres tendent à devenir de plus en plus court vers le centre. Des nuances rosées s’échappent aux fur et à mesure de l’éclosion laissant place à une pure blancheur. Le parfum est léger mais frais et persistant. Du point de vue utilisation ce rosier est classée dans la famille des petits rosiers paysagés adeptes des bordures ou en association avec d’autres plantes telles petites graminées ou bordures de buis. Sa culture nécessite de la lumière comme tous les rosiers mais les expositions trop chaudes sont à éviter. L'actrice Véronique Jannot en est la marraine. Pour chaque rosier vendu, 1 € est reversé à l’association « Graines d’avenir », dont elle est la présidente, au profit des actions menées pour les enfants tibétains en exil.

 Rosa    Jardin des Lianes'®   Fauliane     Hybride de Moschata, Lebel, France, 2008

Il s'agit ici d'un trésor découvert dans le magnifique jardin privé éponyme tenu par Eliane et Guy Lebel à Chériennes dans la région d’Hesdin (62). Sa végétation et sa floraison trahissent une ascendance confuse d’hybride de Moschata et de Noisette. C’est un très bel arbuste au port souple doté d’une forte vigueur et d’une très bonne remontée. Conduit librement en arcure, c’est une cascade de 2 m d’envergure ployant sous la force de larges panicules floraux. Il est à même de partir à l’assaut d’une gloriette ou d’arbustes vigoureux.  Les corolles sont de petites taille, très doubles et laissent entrevoir quelques étamines. Le rose tendre qui les habille illumine gaiement des zones ombrées du jardin. Cerise sur le gâteau : le doux parfum des Hybrides de Moschata et peu d'épines.

Rosa    'Jean-Marie Pelt' ® Lebelt         Hybride moderne, Lebrun, France, 2009

Hauteur : 300cm Largeur : 200cm Floraison : remontante Parfum : oui
Un grand honneur que de dédier ce magnifique rosier grimpant à fleurs d'églantines à un de nos éminents écologistes. Sa résistance au gel et aux maladies est exceptionnelle. Grandes grappes de fleurs presque simples et roses au parfum sauvage.

Rosa    'Jean-Pierre Vibert'          Centifolia Muscosa, Vibert, France, 2005.

Hauteur : 120cm Largeur : 100cm Floraison : unique Parfum : oui

Arbuste ancien produisant des roses en forme de renoncule, d’un grenat velouté panaché de blanc.

Rosa    'Jens Munk'                               Hybride de Rugosa, Svejda, Canada, 1974.

Du costaud ! C’est un hybride de rugosa très sain et florifère. Il est presque stérile à l’instar de nombreux descendants de « Schneezwerg ». Cette caractéristique initie une plus forte et régulière floraison. Son deuxième parent est « Frau Dagmar Hastrup », rugosa également. Il n’est pas étonnant qu’avec une telle généalogie, son créateur canadien l’ait sélectionné comme variété très rustique, capable de résister à de grands froids. Cet arbuste  culmine entre 1 m et 1,20 m, ses ramifications terminent leur croissance par de petits bouquets de fleurs roses de moyenne taille, semi-doubles, laissant apparaître une belle couronne d’étamines.

Rosa    'Jérôme' ®   Lebrome    Hybride de Rugosa, Lebrun, France, 2006.

Un rosier à l’allure sauvage et très floribond issu d’un croisement entre un hybride de rugosa et un hybride de Moschata. Arbuste vigoureux au port érigé, sa hauteur oscille entre 90 cm et 1,50 mètre selon la sévérité de taille qui lui est attribuée. Ses ramifications très épineuses et son feuillage gaufré rappelle la végétation des rugosas . La résistance aux maladies est excellente. Dès le mois de mai et jusqu’à l’automne, il émet des pousses florifères se terminant par un bouquet floral. Pendant l’épanouissement et juste au dessous de ce dernier, un nouveau rameau prend naissance et assurera la floraison quasi-continue. Les corolles sont de taille moyenne à grande, simples à semi double et dotées en leur cœur d’une grande couronne d’étamines parfois cachée par de petits pétaloïdes frisotant. Les pétales sont roses, griffés à leur base d’un liseré blanc. Le parfum est fin et léger, typique des rugosas. La floraison est donc continue de mai à octobre et la fructification très faible. Du point de vue utilisation, il est classé dans la famille des  rosiers paysages de grand développement, pour constitution de haies libres en verger ou en limite de propriété pour son rôle défensif.

 Rosa    'Joli Tambour’ ® Korassenet         Hybride moderne, Kordes Fils, Allemagne, 2002.

Eclatant est l'adjectif qui souligne le mieux les qualités de ce buisson paysager n'excédant pas 70 cm de hauteur et au feuillage joliment lustré.  Les branches florales sont lourdement cintrées par des grappes de grosses fleurs doubles, vivement orangées puis arborant des nuances rosées au plein épanouissement, à l'instar d''Aprikola'. Excellente résistance aux maladies, très remontant et parfumé.

Rosa    'Joseph's Coat'          Hybride moderne, Armstrong et Swim, Etats-Unis, 1964.

Tout feu, tout flamme ! Cet arbuste de près de 2m de haut pourrait se conduire en petit grimpant mais face à la rareté de son feuillage il vaut mieux le conduire en grand buisson vigoureux rigoureusement taillé. A l’instar de ‘Westerland’, c’est une plante de grande valeur décorative capable de réveiller des zones tristounettes du jardin. Le flamboiement de teintes jaunes, oranges et rouges attire inévitablement votre regard et de tout près vous fondez devant le spectacle des couleurs changeantes, du bouton à la fleur bien éclose. La floraison est quasi-continue. Les rayons traçants du soleil de l’aube et du crépuscule estivaux ou même des dernières belles journées d’automne saluent respectueusement cette palette de couleurs et de matière.

Rosa    'Joyeux'          Polyantha, De Ruiter, Pay-Bas, 1954.

Hauteur : 60cm Largeur : 60cm Floraison : continue Parfum : non

Elégant petit arbuste au port arqué produisant sans relâche des grappes de petites fleurs rouges en pompon.

Rosa    'Joyeux grimpant'          Polyantha grimpant, origine inconnue.

Hauteur : 200cm Largeur : 100cm Floraison : continue Parfum : non

Mutation grimpant du buisson précédent.

Rosa    'Juanita’ ®                         Hybride de Multiflora, Kordes Fils, Allemagne, 2007.

Un peu de légèreté dans vos massifs avec ce paysagé au port bas et étalé (60 x 80 cm), garni d'un petit feuillage très sain. Chaque ramification se termine par un panicule de petites fleurs simples et roses. Une couronne de grandes étamines garnit le tout.

Rosa    'Juliette'                 Gallique, Miellez, France, avant 1928.

Une Lilloise ! Comme ‘Esther’,  une rose que j’ai découvert au Conservatoire national de la Rose Gallique à Commer (Mayenne). Une variété rare dans le commerce qui a d’ailleurs été décrite dans le grand ouvrage dédié aux roses galliques : « La Rose de France » de François Joyaux propriétaire du site. ‘Juliette’ me touche particulièrement puisqu’elle est une des seules survivantes – à l’instar de ‘Pucelle de Lille’ – des variétés obtenues par les Pépinières Miellez, à Esquermes, près de Lille, la seule référence historique de notre région en matière de roses. ‘Juliette’ est un arbuste aux ramifications minces porteuses en juin d’inflorescences très doubles, aux pétales rose carmin au centre et aux teintes plus violacées au pourtour. Léger parfum.

Rosa    'Juliette Vibert'         Centifolia mousseux, Vibert, France, 1995.

Nouvelle "rose ancienne" de Jean-Pierre Vibert.  Arbuste puissant très florifère doté d'un beau feuillage foncé. Grosses fleurs doubles de 7 à 10 cm de diamètre, de couleur rose indien et agréablement parfumées. Non remontant.

Rosa    'Kadora' ®   Noa83100b        Hybride moderne, Noack, Allemagne, 2006.

Un beau p'tit rosier rouge! C'est un arbuste bas de 60 cm, un peu couvre sol, doté d'un beau feuillage sain et lustré. Les fleurs sont rouges, peu doubles, de constitution moyennement parfaite mais leur rassemblement en grappes est du plus bel effet. Floraison continue.

Rosa    'Katharina Zeimat'      Polyantha, Lambert, Allemagne, 1901.

Vraiment florifère! Une nuée de pompons blancs orne sans interruption ce petit rosier buissonnant de 60 80 cm de haut.

Rosa    ' Kathleen                         Hybride de Moschata, Pemberton, Royaume-Uni, 1922.

Une constellation d'étoiles ! Grand arbuste très élégant, aux jeunes pousses brun-rougeâtre et au feuillage pendant. Feu d’artifice en juin de grands bouquets de petites églantines blanc-rosé et parfumées. Plutôt timide en été, la remontée est extraordinaire en arrière saison avec des teintes plus soutenues.

       

 

Rosa    ' Kent '                   Arbuste moderne, Olesen, Danemark, 1988.

Une constellation de petites fleurs blanches peu doubles se prolonge jusqu'au coeur de l'automne sur ce petit buisson arrondi au beau feuillage vert soutenu. 60 cm de haut, 60 à 80 de large.

Rosa    'Kew Rambler'          Hybride de Soulieana, connu depuis 1912.

Hauteur : 600cm Largeur : 300cm Floraison : unique Parfum : léger

Rosier sarmenteux de grande vigueur se couvrant en juin de grappes de petites fleurs roses pâle au léger parfum.

Rosa    'Knirps' ® Korverlandus                         Arbuste moderne, Kordes Fils, Allemagne, 1997.

Hauteur : 30cm Largeur : 60cm Floraison : remontante Parfum : non
Ce petit rosier couvre sol est doté de petites feuilles très saines. La croissance est horizontale. Il se couvre tout l’été de grappes de petits pompons roses. Idéal pour petites scènes de rocaille ou en potée.

Rosa    'La Belle Distinguée'    Hybride de Rubiginosa, avant 1837.

Très distinguée. Arbuste de 1.50 m de hauteur, d’allure assez sauvage. Il offre en juin de nombreuses petites fleurs très doubles d’un rouge cramoisi. Longue floraison, beau petit feuillage.

Rosa    'La Dame du Lac' ® Lebdame         Hybride de Moschata, Lebrun, France, 2011

Hauteur :150 à 300cm Largeur :100 à 150cm Floraison : continue Parfum : Frais et soutenu
Grand arbuste ou petit grimpant au port très souple et aux rameaux peu épineux. Le feuillage est vert tendre et légèrement gaufré, les jeunes pousses sont rougeâtres. Très bonne résistance aux maladies. Les hampes florales se courbent sous le poids de petites rosettes blanches au cœur doré diffusant un doux parfum dans le jardin. Pour petit jardin, grillage, haie fleurie, etc.

Rosa    'Lady Sylvia'             Hybride de Thé, Stevens, Royaume-Uni, 1926.

L'heureux parent de 'Félicia'. Ce rosier grimpant de faible taille – 2 à 3 m – se pare plusieurs fois l’an de magnifiques corolles doubles rose tendre, naissantes de boutons turbinés à l’allure bien faite. Le parfum est sensible également à l’instar des premiers hybrides de Thé.

Rosa    ' La Reine Brune '               Centifolia mousseux, Vibert, France.

Nouvelle "rose ancienne" de Jean-Pierre Vibert.  Arbuste de taille moyenne. Les pédoncules et boutons floraux sont moussus. Ils donnent naissance à des corolles très doubles, de 6-7 cm de diamètre. Les pétales sont grenat violet, nuancés sang et marron. Le parfum est agréable. Non remontant.

Rosa    ' Lavender Dream '® Interlav         Hybride moderne, Interplant, 1984.

Simplement génial! Petit rosier arbustif au port très élégant produisant des bouquets de petites fleurs simples couleur lavande virant au mauve, le tout souligné d'une belle couronne d'étamines. Très remontant,  hauteur 1 m.

Rosa    'Lavender Lassie'         Hybride moderne, Kordes, Allemagne, 1960.

Douce et généreuse. Cet arbuste moderne atteignant 1,20 m de hauteur génère de florifères rameaux à la façon des floribundas. Cette organisation très « moderne » de la floraison génère des fleurs très doubles à l’allure de roses anciennes ; ce qui est très intéressant dans le cadre d’association avec des rosiers de ce type en général non remontants. Cette variété arbore également des tons lavande  à lilacé, ce qui est rare. Le parfum en plus !

           

Rosa    'La Ville de Bruxelles'    Damas, Vibert, France, 1849.

Une fleur parfaite. Variété vigoureuse au port très souple et au feuillage sain. L’arbuste, plus large que haut (2 m x 1.30m) se couvre en juin de grosses fleurs très doubles, d’un rose tendre et très parfumées.

Rosa    ' Léda '                              Damas, connu avant 1827.

D'une grande pureté. Il faut voir ce spectacle presque irréel du gros bouton rouge s’ouvrant sur une inflorescence très double, immaculée et parfumée ; tandis que les pétales du pourtour conservent un liseré rouge, ceux du centre se replient vers l’intérieur formant ainsi un petit bouton. Floraison unique en juin.

Rosa    'Le Grand Huit'® Adharman          Hybride de Thé, Adam, France, 1993.

Un des meilleurs rosiers rouges actuels dans cette belle famille de roses à couper. Le buisson érigé émet des jeunes pousses brunes verdissant dans leur croissance, le feuillage est grand et lustré. De longues tiges érigées portent de belles corolles turbinées rouge- cramoisi et délicieusement parfumées. Hauteur 80 cm, très remontant.

Rosa    'Le Grand Huit Grimpant'® Adabaring   Hybride de Thé, Adam, France, 2004.

La Classe ! Pour ce rosier grimpant qui en fait n'est qu'une mutation haute du buisson précédent.

Rosa    'Léonard de Vinci'® Meidori        Hybride Moderne, Meilland, France, 1994.

A l'allure de la rose ancienne. Mais c'est un vrai arbuste moderne au feuillage luisant, d'une grande qualité sanitaire, de 70 cm à 1m20 de hauteur. Les fleurs sont de grosses coupes très doubles comme des choux, d'un beau rose soutenu. Très remontant, malheureusement sans parfum.

Rosa    'Le Rire Niais'          Centifolia, Dupont, France, avant 1820.

D'un parfum spécial ! Du haut de ses 1m50, ce rosier ancien produit uniquement en juin de belles corolles doubles roses fanant lilacées. Parfumé.

Rosa    'Le Soleil rit’          Gallique, Vibert, France, 2002.

Hauteur : 120cm Largeur : 100cm Floraison : unique Parfum : oui

Floraison semi-double au parfum très puissant, les pétales sont de teinte rouge cramoisi violet avec un cœur d’étamines dorées.

Rosa    'Les quatre Frères Vibert’          Gallique, Vibert, France, 2001.

Hauteur : 100cm Largeur : 100cm Floraison : unique Parfum : oui

Arbuste ancien épanouissant en juin de grandes fleurs doubles aplaties,d’abord pourpres virant au mauve.

Rosa    ' Les Quatre Saisons '® Meifaflo  Hybride Moderne, Meilland, France, 2004.

Un p'tit bijou ! Cet arbuste bas pour massifs peut également être conduit en couvre-sol. Sur fonds de feuillage sain, c'est une multitude de  corolles roses très doubles formées en quartier qui se succèdent jusqu'à l'automne. Hauteur 70 cm, non parfumé.

Rosa    'Les Yeux d'Elsa' ® Lebelsa         Hybride moderne, Lebrun, France, 2011

Hauteur : 60 à 80cm Largeur : 80 à 100cm Floraison : continue Parfum : léger
Un regard qui vous interpelle !
Variété paysagère au port souple presque couvre-sol. La végétation n’est pas trop compacte et permet de très belles associations notamment avec le rosier « Chapi-Chapo » et des Népétas bleus. Les inflorescences en grappe donnent naissance à de délicates corolles rose pâle. Les grandes étamines sont rouges à la base et libèrent de délicates effluves. En hommage à Ferrat et Aragon.

Rosa    ' Le Touquet-Paris-Plage ' ®  Lebquet   Hybride moderne, Lebrun, France, 2005.

Toujours fleuri. Buisson de type polyantha d’une grande floribondité et bonne rusticité. Tout au long de la belle saison se succèdent de magnifiques grappes de corolles semi doubles arborant des tons changeant de rose. Le feuillage est fin et assez résistant aux maladies. Cette variété, créée dans notre pépinière, a été choisie par la Ville du Touquet dans notre parcelle d’essai et baptisée en mai 2005 dans le cadre des Naturalies , fête des plantes et du jardin.

Rosa    ' Leverküssen '                 Hybride Kordesii, Kordes, Allemagne, 1954.

Jaune et puissant. Petit grimpant renouvelant à sa base de longues branches au feuillage coriace terminées par de petits bouquets de fleurs jaunes. Au spectacle de juin succèdent quelques fleurs tout l’été. Un des grimpants jaunes les plus rustiques, rare descendant jaune de la lignée de ‘Rosa x Kordesii’, souche de base des obtentions Kordes. Hauteur 2m50, légèrement parfumée.

Rosa    'Lilwenn Legouas’          Hybride de Macrantha, Vibert, France, 2004.

Hauteur : 150cm Largeur : 150cm Floraison : unique Parfum : oui

Arbuste puissant épanouissant en juin des corolles semi doubles aux pétales blancs rayés de rose pâle.

Rosa    'Line Renaud' ®Meiclusif          Hybride de Thé, Meilland, France, 2006.

Hauteur : 80 à 120cm Largeur : 70cm Floraison : remontante Parfum : oui

Voici une très belle obtention de chez Meilland. Une végétation vigoureuse et saine sert de toile de fond à de magnifiques inflorescences, belles du stade bouton à l’épanouissement complet. Les pétales arborent différents tons rosés. Le parfum est fort.

Rosa    'Little White Pet'          Polyantha, Henderson, Etats-Unis, 1879.

Hauteur : 45 à 90cm Largeur : 45 à 60cm Floraison : continue Parfum : léger

Ce petit buisson serait une mutation du grand ‘Félicité et Perpétue’. Quelle surprise de voir naître d’un tel géant, non remontant, un sport aussi petit et extrêmement florifère. Le feuillage est vert sombre. Chaque rameau termine sa rapide croissance en un grand corymbe de petites rosettes blanches et très doubles.

Rosa    'Loba de Pennautier'    Hybride de Rugosa, Vibert, France, 1999 .

Nouvelle "rose ancienne" de Jean-Pierre Vibert.  Arbuste puissant de 120 cm au grand feuillage gaufré foncé; le bois est fort et             aiguillonné.  Les fleurs sont très grosses et possèdent plus de 60 pétales. Leur teinte varie du vieux rose au violet; le revers des pétales      est plus clair. Le parfum est très agréable. Non remontant.

Rosa    'Lola du Tinduff’          Hybride rugo-gallique, Vibert, France, 2005.

Hauteur : 150cm Largeur : 100cm Floraison : unique Parfum : oui

Variété originale alliant la puissance et la rusticité de ses deux familles de géniteurs : Rugosa et Galliques. L’arbuste est puissant et nous offre en juin de superbes corolles doubles et turbinées dans les tons rosés.

Rosa    'Long John Silver'             Hybride de Setigera, Horvath, Etats-Unis, 1934.

Très rare, ce sarmenteux de 5 m de développement, aux ramifications fortes et au feuillage vert foncé. Floraison unique en juin-juillet de grosses fleurs doubles d'un blanc pur. Légèrement parfumé, quelques corolles réapparaissent en fin d'été.

Rosa    'Louis Blériot' ®Meibivers          Arbuste moderne, Meilland, France, 2008.

Hauteur : 60 à 90cm Largeur : 70cm Floraison : remontante Parfum : léger

Rosier paysager très intéressant pour sa floribondité exceptionnelle et la couleur de ses inflorescences rose mauve.

Rosa    'Louise Odier'                Bourbon, Margottin, France, 1851.

Incontournable ! Arbuste de 1.40 à 1.80 m de hauteur, aux longs rameaux souples et érigés, doté d’une exceptionnelle floribondité de juin à l’automne. Fleurs doubles roses très parfumées.

Rosa    'Lovely Fairy'®                 Hybride Moderne, Vurens-Spek, Pays-Bas, 1992.

Petit mais costaud ! Petit rosier buisson ou couvre-sol de même comportement que 'The Fairy' et 'Fairy Queen'. Très remontant, il apporte une note rosée plus soutenue dans les parterres où 'The Fairy' parait trop pâle. 

Rosa    Lucens erecta            Espèce botanique.

Une montagne de neige. C’est une espèce grimpante aux comportement sarmenteux pouvant atteindre 5-6 m. Elle se couvre en juin de larges panicules de petites fleurs blanches. 

Rosa    'Lucia'                   Hybride moderne, Kordes, Allemagne, 1966.

Elle s’appelle exactement ‘Lichtkönigin Lucia’ : ‘Lucia la Reine des Lumières’. Ce grand et fort buisson illumine tout à fait le jardin grâce à sa floraison continue de grandes corolles jaunes, semi-doubles, ne passant pas au soleil. Elle est même parfumée. C’est à mon avis un des meilleurs rosiers jaunes car doté d’une très bonne résistance à la maladie des tâches noires.

Rosa    Luciae ‘Onoei’          Botanique originaire du Japon.

Hauteur : 30 à 60cm Largeur : 500cm Floraison : unique Parfum : léger

Ce rosier sauvage originaire d’extrême orient est une forme botanique de Rosa luciae. Feuilles et fleurs sont de taille minuscule. La plante émet de longues ramifications rampantes susceptibles de se marcotter au moindre contact avec le sol. Extrêmement épineuses, elles peuvent également se faufiler dans un arbuste à la recherche de lumière. Les fleurs sont donc de minuscules églantines qui donneront de minuscules cynorhodons.

Rosa    Macrantha               Hybride de Gallique, France, 1923.

Un botanique facile à dompter. Ce grand arbuste au port arqué peut s’étaler sur 3 m de largeur. C’est un hybride entre Rosa gallica et Rosa canina ou Rosa arvensis. Sa façon de produire de grandes églantines rose nacré à blanchâtre font beaucoup penser au Canina. Ses fleurs, d’ailleurs très parfumées,  sont dotées d’une large couronne d’étamines proéminentes. Elles sont suivies de cynorrhodons.

Rosa    'Magnifica'              Hybride de Rubiginosa, Hesse, Allemagne, 1916.

Grâce et simplicité. Cette variété arbustive –1,80m de hauteur- est issue de Rosa rubiginosa, la vraie églantine rose au feuillage fleurant bon la pomme verte. La floraison est composée au printemps de grandes fleurs semi-doubles rouge-pourpré. Présence de parfum. C’est un heureux parent du grandiose ‘Fritz Nobis’.

Rosa    majalis          Botanique originaire de l’Est de l’Europe.

Hauteur : 250cm Largeur : 200cm Floraison : unique Parfum : léger

Egalement appelé ‘Rose Cannelle’ ou ‘Rose de Mai’, c’est un grand arbuste vigoureux aussi haut que large. L’écorce est de couleur rosée sur les jeunes rameaux et le feuillage vert tendre. La floraison a lieu début juin dans le nord de la France. Les fleurs en forme d’églantines sont roses et légèrement parfumées.

Rosa    majalis ‘Foecundissima’          Botanique originaire de l’Est de l’Europe.

Hauteur : 250cm Largeur : 200cm Floraison : unique Parfum : léger

C’est une mutation à fleurs doubles et stériles de rosa majalis.

Rosa    'Maman Turbat            Polyantha, Turbat, France, 1911.

Quelle générosité. Buisson de petite taille (50 à 70 cm de hauteur) au feuillage très sain  et doté d’une capacité à refleurir sans faille. Des grappes de petites fleurs roses semi-doubles habillent sa silhouette.

Rosa    'Maréchal Davoust'      Mousseux, Robert, France, 1853.

Typiquement ancien. C’est un bel arbuste d’un mètre environ de haut, doté d’un généreux feuillage légèrement gaufré et bien vert. Le dessous des sépales ainsi que la surface de l’ovaire et du pédoncule sont dotés d’une pilosité glanduleuse quelque peu collante au toucher et typiquement parfumée. Ses fleurs, abondantes en juin, sont très doubles, d’un rose pourpré et très parfumées. Pas de remontée automnale.

Rosa    'Marguerite Dupaillon’          Gallique, Vibert, France, 2005.

Hauteur : 100cm Largeur : 100cm Floraison : unique Parfum : oui

Arbuste ancien produisant des corolles très doubles dans des tons nuancés de rose.

Rosa    'Marguerite Hilling'     Hybride de Moyesii, Hilling, Royaume-Uni, 1959.

Plus qu'un rosier ! Grand arbuste de 1.60m en tout sens à la jeune ramure rougeâtre et au feuillage sain. Floraison extraordinaire fin mai et juin de grandes corolles roses simples, légère à forte remontée en septembre.

 

Rosa    'Maria Virginia Serrano’          Centifolia, Vibert, France, 2001.

Hauteur : 130cm Largeur : 100cm Floraison : unique Parfum : oui

Arbuste puissant, érigé, très aiguillonné. La rose est très double, les pétales sont organisés en quartiers, la couleur carmin violet.

Rosa    x 'Mariae-GraebneraeHybride de Palustris et de Virginiana.

A toute épreuve. Cette petite merveille est très mal connue. C’est un hybride entre deux botaniques très résistants aux maladies et originaires d’Amérique du Nord. L’ arbuste est très drageonnant lorsqu’il est cultivé sur ses propres racines et doit être implanté dans des zones peu propices à la culture. Sa floraison estivale est continue sur une longue période et il est donc fréquent que les belles petites églantines rose soutenu côtoient de petits cynorrhodons rougeâtres. Le feuillage est très élégant, de petite taille et acquiert une teinte brunâtre en automne. A découvrir !

Rosa    'Maria-Lisa'                  Hybride de Multiflora, Liebau, France, 1938.

Un réel spectacle. Peu connu malgré ses 70 ans, voici un sarmenteux quasiment sans épines de végétation saine et rustique. Il peut se conduire en arbuste libre couvre-sol alors planté en haut d’un talus ou lancer de longues lianes à l’assaut d’arbres et d’arbustes au moins à 4 m de hauteur. Sa floraison est unique mais exubérante en juin lorsqu’il se couvre d’une cascade de petites fleurs simples en grappes, aux pétales rose soutenu déteints de blanc à leur base.

Rosa    'Marie Curie' ®Meilomit          Arbuste moderne, Meilland, France, 1997.

Hauteur : 80cm Largeur : 80cm Floraison : remontante Parfum : léger

Rosier de type floribunda au feuillage sain et à la floraison abricotée rosée.

Rosa    'Marie Dermar'               Hybride de Noisette, Geschwind, Hongrie, 1889.

A découvrir. Arbuste très remontant et de grand développement pouvant être palissé (2 m). Son feuillage grisâtre, sa floraison blanche et le parfum rappellent 'Mme Alfred Carrière' mais sa végétation est nettement moins vigoureuse.

Rosa    'Marie-Madeleine Lucat’          Centifolia Muscosa, Vibert, France, 2001.

Hauteur : 150cm Largeur : 100cm Floraison : unique Parfum : oui

Arbuste souple au feuillage foncé. Floraison unique de roses semi doubles de teinte cramoisi violet panachée de rose.

Rosa    'Marie Pavic'                 Polyantha, Alégatière, France, 1888.

...pas d'hésitation ! Petit buisson de très grande valeur ornementale, au feuillage sain, au port compact et aux jeunes rameaux brun-rougeâtre peu épineux donnant sans cesse naissance à des bouquets de  subtiles petites corolles blanc-rosé parfumées. Il s'accommode d'une situation très ombragée, c'est un compagnon indéniable de votre porte d'entrée, il peut se cultiver en pot, 60 cm de hauteur si taillé régulièrement, 1m20 si taille légère. Avec tout çà ....

Rosa    'Marie Vanhoutte'             Thé, Ducher, France, 1871.

Un des meilleurs premiers rosiers Thé ! A l’instar de ‘Archiduc Joseph’ et de ‘Lady Hillingdon’, ce rosier est d’un très grand raffinement. Comme ses frères, il faut le cultiver en situation chaude à l’abri des courants d’air froid du printemps endommageant les jeunes pousses. La ramification et le feuillage sont peu denses. Les jeunes pousses brun-acajou donnent naissance tout en verdissant à des bouquets de boutons élégants éclosant lentement en d’opulentes corolles. Au gré de leur épanouissement, le bord des pétales s’enroule consciencieusement vers l’extérieur. Difficilement descriptibles leurs teintes se perdent dans les nuances de jaune et de rose, avec de grandes plages blanchâtres.

Rosa    'Marietta Silva Tarrouca'       Hybride de Multiflora, Tarouca, Hongrie, 1925.

Une révélation pour kiosques et gloriettes. J’ai découvert ce petit sarmenteux en août 2003, en pleine canicule, dans la Roseraie de L’Abbaye de Chaalis près de Senlis dans l’Oise. Et c’est André Gamard, créateur de ce jardin, qui m’en a révélé l’identité. Cette variété remontante émet donc des lianes assez vigoureuses mais rapidement stoppées par la formation de panicules floraux. Une avalanche de petites fleurs teintées de rose frais au cœur blanc peut prendre naissance à 3 m de hauteur.

Rosa    'Martin des Senteurs®' Hybride moderne, Adam, France, 1998.

Une teinte chaudement orangée, un parfum agréable, animent ce rosier quelque peu dégingandé qui nécessite quelques tailles d’été afin de favoriser le développement des ramifications. La compagnie de nepeta hybrides bien touffus, à la floraison bleutée, lui est agréable et valorisante. Hauteur 60 à 90 cm, remontant.

Rosa    'Martin Frobisher'                  Hybride de Rugosa, Svejda, Canada, 1958.

Un exemple de robustesse. Voici encore un descendant de “Schneezwerg”, créé et sélectionné au Canada pour résister à de difficiles conditions hivernales. L’élégance du feuillage et la beauté de la fleur sont un bel exemple de l’amélioration du rosier à partir d’une ascendance Rugosa. C’est un arbuste de 1,20 à 1,50 m de hauteur, au feuillage vert tendre, le bois est peu épineux. La floraison est très remontante. Les roses sont de tailles moyennes, très doubles, d’un rose tendre digne de « Cuisse de Nymphe » et parfumées.

Rosa    'Maud'                  Hybride de Longiscuspis, Vibert, France, 2001 .

Nouvelle "rose ancienne" de Jean-Pierre Vibert.  Grimpant de 2-3 m de hauteur, non remontant. Grappes de fleurs pendantes, doubles,    teintées de rose-mauve, plus claires à la circonférence.

 

Rosa    Mela Rosa ®'   Lebrosa      Hybride moderne, Lebrun, France, 2005.

"The number 1" ! C’ est un arbuste moderne à fleurs groupées, hybride de Wichuraiana et de Kordesii, à la floraison rose et remontante.

Son ascendance originale caractérise son comportement végétatif et sa rusticité. Conduit en forme libre, c’est un arbuste de 160 à 200 cm de hauteur et d’étalement. De longues tiges robustes naissent de la base du pied et achèvent leur croissance par une énorme grappe de fleurs presque simples et roses, richement couronnées d’étamines dorées. Un léger parfum sauvage s’échappe des corolles à peine épanouies. La floraison est remontante et génère en hiver d’énormes grappes de fruits oranges bien persistants. Sa forte vigueur lui permet également de partir à l’assaut d’arbustes et de supports bas tels des grillages, des clôtures. La végétation est vigoureuse, le bois est très résistant au froid hivernal et aux gelées printanières. Le feuillage est sain et luisant, peu sensible à la maladie des tâches noires, légèrement atteint d’oïdium lors de fortes chaleurs estivales.

Rosa    'Mémoire' ®Korzuri          Hybride de Thé, Kordes Fils, Allemagne, 1992.

Hauteur : 80cm Largeur : 70cm Floraison : remontante Parfum : léger

Une variété exceptionnelle pour la fleur coupée. Les boutons turbinés se déroulent de façon élégante dans une pure blancheur.

Rosa    ' Menja '                  Hybride de Filipes, Petersen, Danemark, 1960.

Cette rareté est issue du croisement entre ‘Eva’ un rosier moderne et le sarmenteux Rosa filipes à floraison unique. C’est un arbuste aux branches arquées très remontant, développant de larges corymbes de petites fleurs rose pâle presque simples et cupuliformes. 1m20 en tous sens, affectionne les parterres de vivaces, la compagnie de graminées; fructifère.

Rosa    'Michèle et Michel' ® Lebchel         Arbuste moderne, Lebrun, France, 2012

Hauteur : 80 à 120cm Largeur : 80cm Floraison : continue Parfum : léger
Ce rosier arbustif possède toute l'élégance des hybrides de moschata. De longues branches souples prenant naissance à la base de la plante ploient sous l'insistance de larges grappes florales.

Rosa    'Mina Guillaume’          Hybride de Thé, Kordes Fils, Allemagne, 1992.

Hauteur : 100cm Largeur : 80cm Floraison : unique Parfum : oui

Floraison cramoisie pour de grosses fleurs bien pleines. Le bord des pétales épais est légèrement découpé.

Rosa    'Minnehaha’          Hybride de Thé, Kordes Fils, Allemagne, 1992.

Hauteur : 500cm Largeur : 300cm Floraison : unique Parfum : oui

Rosier liane très vigoureux se couvrant en juin de larges bouquets de petits pompons roses.

Rosa    ' Minouchette '                 Hybride moderne, Croix, France, ND.

Une princesse au jardin ! Bel arbuste peu dense aux longues branches arquées dominées par un bouquet de fleurs roses semi-doubles au cœur teinté d’orangé. Variété très remontante jusqu’aux derniers jours d’automne. 1m50 en tous sens, à mélanger avec grands aster et graminées.

Rosa    ' Mireille Guérin '         Centifolia, Vibert, France, 2003.

       Nouvelle "rose ancienne" de Jean-Pierre Vibert.  Arbuste vigoureux au feuillage cendré, non remontant, de 150cm de développement. Corolles doubles de 7-8 cm de diamètre d'un ton rose frais. Le parfum est musqué.

Rosa    'Mme Alfred Carrière'   Noisette, Schwarz, France, 1879.

Sarmenteux et remontant. Grimpant de 5 m de développement doté d’une grande rusticité et d’une floribondité modèle. De juin à l’automne il s’habille de grandes corolles doubles, blanches et légèrement parfumées. C’est une plante quelque peu désordonnée qu’il est préférable de faire grimper dans un arbre, il n’y sera d’aucune concurrence.

Rosa    'Mme Antoine Meilland' Hybride de Thé, Meilland, France, 1942.

…Une variété mondialement connue, pleine d’histoire, qui a engendrée plus de 192 descendants. Ce grand buisson aux rameaux trapus et aux grandes feuilles vert foncé très saines servent de toile de fond à d’abondantes et grosses fleurs doubles, jaunes, délicatement ornées de rosé.

Rosa    'Mme Caroline Testout' Hybride de Thé, Chauvry, France, 1901.

Très puissant. Mutation grimpante pouvant atteindre 4 à 5 m de hauteur, vigoureuse et saine. Elle produit tout au long de la belle saison de grandes corolles très lourdes, doubles, roses et parfumées.

 

Rosa    'Mme d'Arblay            Hybride de Multiflora, Wells, 1835.

A découvrir. Vigoureux grimpant de 6 m de hauteur produisant en milieu d’été de grands panicules de fleurettes blanches, doubles au cœur bien fourni. Léger parfum, non remontant mais longue floraison.

Rosa    'Mme de Plantamour'     Hybride de Rugosa, avant 1900.

Une belle dame trop méconnue. Buisson vigoureux (1m à 1,50m de haut), au feuillage assez gaufré mais trahissant la présence d’un parent de type ancien. De pourpres et très parfumées corolles doubles foisonnent en juin.

Rosa    'Mme Grégoire Staechelin'      Hybride complexe, Dot, Espagne, 1927.

Sauvage mais élaborée. Vigoureux grimpant de 5-6 m pouvant également se développer en dôme, libre de tout support. Spectacle unique en juin de grandes corolles floues, d’un rose carminé. Très parfumée.

Rosa    'Mme Isaac Pereire'     Bourbon, Garçon, France, 1881.

Un des seuls anciens grimpant, remontant et parfumé à la fois ! Grâce et robustesse définissent ce bel arbuste de près de 2 m de haut, qui peut d’ailleurs être conduit en grimpant dans un petit jardin. Grosses fleurs doubles rose carmin très parfumées.

Rosa    'Mme Laurette Messimy'       Hybride de Chinensis, Guillot, France, 1887.

Pour les bouquets aussi. Arbuste très sain et élégant, peu garni de feuilles, à la générosité débordante de jolis boutons rose corail s’ouvrant sur des corolles presque semi-doubles, roses teintées d’orangé à leur base. Très remontante, très florifère, 1m20 de développement.

Rosa    ' Mme Sancy de Parebère '     Boursault, Bonnet, France, 1874.

Sans épines ! Rosier grimpant inerme aux ramifications fines, souples et sarmenteuses. Il produit en juin des bouquets de fleurs de taille moyenne, aux pétales roses de texture soyeuse. Légèrement remontant. 3 m de haut.

Rosa    'Mok Mi’          Centifolia, Vibert, France, 2005.

Hauteur : 120cm Largeur : 100cm Floraison : unique Parfum : oui

Grand arbuste ancien aux ramifications très lisses. Abondance de grosses roses choux très pleines de couleur rose frais.

Rosa    'Mona Lisa' ® Meilyxir          Arbuste moderne, Meilland, France, 2003.

Hauteur : 70cm Largeur : 60cm Floraison : remontante Parfum : non

Très belle variété moderne rouge de type floribunda. Les fleurs en coupe sont bien pleines.

Rosa    moschata ‘Autumnalis’   Hybride de Noisette, Laffay, France, 1835.

Ce petit sarmenteux à floraison estivale et automnale se nomme aussi de façon plus charmante ‘Princesse de Nassau’. Bouquets de petites fleurs semi-doubles.

Rosa    Moyesii                              Espèce botanique introduite de Chine vers 1890.

Un arbuste à part entière ! De solides tiges épineuses, culminant à 3 m, au feuillage agréablement composé, se parent en juin d’une kyrielle de petites fleurs simples roses ;la fructification automnale est un spectacle.

Rosa    Moyesii  'Geranium '     Hybride de Moyesii, RHS, Royaume-Uni, 1938.

Couronne d'or pour églantines rouges. Dans l’esprit de beaucoup de monde, le terme « botanique » signifie souvent, bien sûr sans fondement, « dénué d’intérêt ornemental ». ‘Geranium’ est une antidote à ce genre de préjugés. Le rouge éclatant de ses simples corolles ornées d’une large couronne d’étamines crème-rosé en fait fondre plus d’un ! Ce rouge que l’on rencontre très souvent sur des buissons modernes au feuillage parfois clairsemé, eh bien il attise ici la curiosité des amateurs de beautés simples. Sur un fond de feuillage finement penné et d’une rare élégance, voici un des plus beaux spectacles qui puisse arriver au jardin. L’automne n’en est pas moins intéressant lorsque l’arbuste se pare de petites lanternes orangées.

Rosa    'Mozart'                           Hybride de Moschata, Lambert, Allemagne, 1937.

Des fleurs à foison. D’allure un peu sauvage cet arbuste au port souple se couvre de juin aux gelées d’une nuée de petites fleurs simples rose carminé au cœur blanc. S'apprivoise également en petit grimpant, 1m20 à 3 m de haut.

Rosa    'Mrs Anthony Waterer' Hybride de Rugosa, Waterer & Sons, Royaume-Uni, 1898.

Quel parfum! Subtil mélange entre Rugosa et rosier ancien, cet arbuste d'1m20 de développement épanouit en juin et de façon massive des corolles doubles légèrement en coupe, d'un beau rose ancien et très parfumées. Belle remontée automnale.

Rosa    'Mrs Oakley Fisher'     Hybride de Thé, Cant, Royaume-Uni, 1921.

Une pièce de collection. Lorsque les couleurs sont vives et éclatantes, on aspire souvent à la fleur simple, question d’équilibre peut-être entre la quantité et la qualité. Ce bel hybride de thé ancien donne naissance à de grandes églantines abricot. Hauteur moyenne 1 m.

Rosa    multiflora 'Adenochata' Espèce botanique originaire du Japon.

Voir ce feuillage fortement nervuré, toucher ces sarments densément pubescents, humer la senteur dont transpire la nuée de petites fleurs : tout un programme! En effet c'est un sarmenteux presque sans épines de 2 à 5 m de développement qui vous propose moultes usages. Tantôt utilisé en couvre-sol sur un immense talus, recouvrant aussi de solides gloriettes, il envahie aisément des haies vives ou des alignements de thuyas trop stricts. Sa floraison est exubérante en juin-juillet de grandes grappes de petites églantines roses au coeur blanc soulignées du belle couronne d'étamines. En supprimant le quart des grappes fanées, des nouvelles pousses refleuriront de façon moindre de septembre à noël. Le clou du spectacle en automne et hiver; la vétation s'illumine de petits fruits rouges. En climat doux, de nombreuses feuilles reste sur les jeunes pousses. Très résistant à toutes les maladies et au froid.

Rosa    multiflora 'Platiphylla'   Espèce ancienne introduite du Japon en 1817.

Exubérante ! Sarmenteux au feuillage mat et gaufré très farceur dans sa façon d’épanouir 5 semaines durant de grandes inflorescences doubles aux teintes changeantes du rouge cerise au mauve pâle. 4 à 5 m  de développement.

Rosa    multiflora 'Watsoniana’          Mutation de multiflora, origine inconnue.

Hauteur : 150cm Largeur : 200cm Floraison : unique Parfum : non

Appelé également Rosier à feuilles de saule en Europe ou Rosier bambou en extrême orient, il s’agit d’une mutation virosée de rosa multiflora. L’effet décoratif ne relève pas de la floraison mais plutôt du feuillage rétréci le long des nervures qui arbore des tons grisés. C’est une plante de masse, à cultiver en fonds de massif ou sur clôture. Les fleurs sont tout à fait minuscules, parfois mal formées.

Rosa    ' Mutabilis '                         Chinensis connu en Italie avant 1894.

Un peu d'exotisme au jardin. Grand buisson ou petit arbuste au feuillage clairsemé où virevoltent tout au long de la belle saison des fleurs simples aux teintes raisonnablement changeantes du jaune au rose mauve. 1 à 2 m de développement, sensible aux courants d'air froid.

 

       

 

Rosa    ' Narrow Water '         Hybride de Noisette, Daisy Hill Nursery, Irlande, vers 1883.

Un grimpant facile à vivre. Ce rosier de grand développement peut être utilisé en arbuste libre ou petit grimpant. Très remontant, il produit des inflorescences composées de nombreuses fleurs semi-doubles, rose pâle, assez parfumées. Très bon comportement à l’ombre et très bonne résistance aux maladies. J’imagine très souvent que « Sourire d’Orchidée » pourrait le compter dans son ascendance.

Rosa    ' Nathalie-Olga de Montalembert '           Hybride de Wichuraiana, Vibert, France, 2001.

 Nouvelle "rose ancienne" de Jean-Pierre Vibert.  Rosier grimpant non remontant de 5 à 7 m de développement au beau feuillage foncé brillant. Epanouissement de fleurs doubles de 5-6 cm de diamètre, de teinte rose crème.

Rosa    ' Neige d'Avril '               Hybride de Multiflora, Robichon, France, 1908.

Sarmenteux inerme, au beau feuillage vert franc, pétillant en mai-juin d’une nuée de petites fleurs doubles blanches, capables d’embaumer et d’illuminer des secteurs ombragés du jardin. Un spectacle à couper le souffle en juin au Jardin des Lianes à Chériennes (62). 4m et plus de développement selon support.

Rosa    'Névada'                           Hybride de Moyesii, Dot, Espagne, 1927.

Grandiose ! Grand arbuste printanier éblouissant le luxuriant mois de mai de ses grandes corolles blanches presque simples sur fond de feuillage bien sain. Petit sursaut de fleurs estival et automnal. Belle coloration rouge du jeune bois, peu épineux, 1m50 de développemnt en tous sens, utilisation en isolé, fonds de massif ou en haie libre.

Rosa    'New Dawn'                     Mutation d’un hybride de Wichuraiana, Dreer, Etats-Unis, 1930.

Le père de nombreux grimpants modernes. Rosier grimpant universellement planté pour sa faculté à produire tout le long de la belle saison des inflorescences assez doubles, d’un rose carné très lumineux. Il reste incontournable. 5 m de hauteur.

Rosa    'New Face'                Hybride moderne, Ilsink, Pays-Bas, 1978

Hauteur : 150cm Largeur : 120cm Floraison : remontante Parfum : non
Rosier arbustif peu feuillu mais doté d’une très bonne floribondité. Les fleurs sont simples, de taille moyenne ; les pétales roses à base blanche.

Rosa    'Nicolas Vibert’                Hybride de Rugosa, Vibert, France, 2004.

Hauteur : 120cm Largeur : 100cm Floraison : remontante Parfum : oui
Rugosa aux fleurs doubles rouge carmin.

Rosa    nitida                                          Espèce botanique, découverte en Amérique du Nord vers 1807.

A toute épreuve. Arbuste bas (1 m), très drageonnant, capable d’investir des lieux ingrats et d’y exceller par son beau feuillage vert luisant, support en début d’été d’une riche éclosion d’églantines roses et s’enflammant en automne de teintes dorées piquetées de petits fruits rouges.

 

Rosa    ' Nuits de Young '             Damas mousseux, Laffay, France, 1845.

Un des rosiers les plus sombres. Petit arbuste un peu dégingandé, au feuillage mat et gaufré, se couvrant en juin de petites roses doubles pourpre sombre au parfum délicat et aux pétales de velours.

Rosa    'Nyveldt's White'       Hybride de Rugosa et de Nitida, Nyveldt, Pays-Bas, 1955.

Ne passe pas inaperçu ! Botanique de grande classe plus élégant que les Rugosas et au port plus souple. Éclosion régulière et sans faste de grandes corolles simples blanches  suivies de beaux fruits orangés. 1m50 de développement, pour fond de massif ou haie fleurie.

Rosa    'Octavia Hill’                Hybride moderne, Harkness, Ge-Bretagne, 1995.

Hauteur : 100cm Largeur : 70cm Floraison : remontante Parfum : léger
Rosier arbustif très sain possédant un beau feuillage vert foncé. Floraison sans relâche de corymbes de grandes fleurs très doubles. Les pétales arborent de douces teintes rosées et s’organisent en quartier.

Rosa    'Olympe de Gouges'            Hybride de Wichuraiana, Vibert, France, 2001.

 Nouvelle "rose ancienne" de Jean-Pierre Vibert.  Rosier grimpant remontant de 4 m de développement. Ses fleurs semi-doubles de 8 cm de diamètre s'épanouissent en grappe. Leur couleur est rose soutenu, le parfum est présent.

Rosa    ' Palissade rose ®' Kordapt    Hybride de Wichuraïana, Kordes, Allemagne, 1985.

Fleurs d'été. Ce rosier sarmenteux de faible développement est très intéressant ; généralement utilisé en couvre-sol, il part également à l’assaut de petits supports culminant ainsi à 2-3 m de haut. Sa floraison est remontante, sa rusticité et sa résistance aux maladies très bonnes, ce qui en fait un rosier d’avenir pour des scènes paysagères. Les fleurs sont de taille moyenne, semi-doubles et de teinte rosée.

Rosa    palustris            Espèce botanique originaire d’Amérique du Nord.

Au bord de l'eau. Voici un rosier botanique bien original. Il est originaire d’Amérique du Nord comme le très beau Rosa foliolosa et pousse là-bas dans les marais ou sur les berges des lacs. Sa végétation est très drageonnante et il émet de belles pousses rougeâtres aux aiguillons rares mais bien acérés. La floraison est très intéressante puisqu’elle survient en juillet –août sur une longue période ; de jolies églantines d’un rose soutenu sont suivies de petits cynorrhodons rouges. Ce rosier promet bien des utilisations notamment son implantation dans des zones humides et fragiles où l’urgence est de limiter l’érosion liée à l’eau.

Rosa    'Papillon'               Thé grimpant, Nabonnand, France, 1881.

Très rare. Buisson élevé d’où émergent parfois quelques grandes tiges (1.50 m) florifères. Tout l’été se succèdent avec un peu de timidité des corolles rose-orangé de taille moyenne et semi-doubles.

Rosa    'Pat Austin'® Ausmum       Hybride moderne, Austin, Royaume-Uni, 1995.

Cette très belle création de David Austin innove dans les couleurs. En effet c'est un très bel arbuste d'1m20 au feuillage sain et vert soutenu qui produit de façon remontante de grandes corolles cupuliformes d'un ton vif cuivre orangé. Assez parfumé. A associer aux massifs de roses anciennes de couleur pourpre sombre.

Rosa    'Paul Transon'                 Hybride de Wichuraiana, Barbier, France, 1900.

Des chapelets de roses. Elégant grimpant dans son port et le feuillage vernissé d’où jaillissent par surprise de beaux petits choux bien fournis, ébouriffés et très parfumés, aux tonalités chaudes de l’orangé au rosé . Légère remontée. 3 à 5 m de développement. Pour arceaux, gloriettes, habillage de grillage

 

Rosa    'Paul's Himalayan Musk Rambler'     Hybride de multiflora, Paul, Royaume-Uni, 1916.

Un géant magnifique, sarmenteux plein de force et d’élégance, fierté intime de nombre de jardiniers, car il offre naturellement un spectacle , sans rien faire, auquel on ne s’attend pas. Ce rosier émet, à l’instar de nombreux sarmenteux, de longues lianes presque invisibles puisqu’elles croissent en plein été au travers de la frondaison de grands arbres. Une année, deux années suivant, un certain printemps, un feu d’artifice de pompons rose crème naissent à 5, 7 ou 9 mètres de hauteur.

Rosa    'Paul's Single White'    Hybride remontant, Paul, Royaume-Uni, 1883.

A découvrir ! Petit sarmenteux original par la nature de ses grandes inflorescences blanches qui se succèdent sans relâche durant la belle saison et illuminent des situations ombragées.

Rosa    ' Peace & Love '® Leblove   Hybride moderne, Lebrun, France, 2008.

Un rosier cool ! ‘Peace & Love ‘ appartient à la lignée ‘Mela Rosa‘.  Cette ascendance originale lui confère un comportement végétatif d’une grande vigueur et d’une incomparable rusticité. C’est un rosier grimpant presque liane susceptible d’émettre au cours de sa première floraison des sarments longs de 2 à 3 mètres, se ramifiant en été et capables de fleurir cette même saison. Il est doté d’un feuillage vert sombre, lustré, aux reflets rougeâtres. Il épanouit plusieurs fois par an de larges corymbes de fleurs rouges simples. La base des pétales est soulignée de blanc. Une couronne d’étamines dorées illumine leur cœur en début de floraison. Léger parfum d’étamines.

Rosa    'Pépita’ ® Kortufee               Hybride moderne, Kordes Fils, Allemagne, 2004.

Un p'tit frère de 'The Fairy'. Petit rosier couvre-sol de faible développement (50 cm en tous sens) doté d'une grande résistance au froid et aux maladies. Des bouquets de petites fleurs doubles rose soutenu innondent sa végétation tout au long de la belle saison. Il est utilisable en bordure, rocaille, en potée et a belle allure cultivé sur tige. Non parfumé.

Rosa    'Petticoat'® Korgretaum     Hybride moderne, Kordes Fils, Allemagne, 2004.

Voici un nouveau rosier blanc de grande rusticité à planter en massif, en mélange avec des vivaces ou mieux encore pour les adeptes de jardin à la française où buis et topiaires dominent! C'est en effet un petit arbuste de 70 cm de hauteur, au feuillage vert soutenu d'une grande brillance. C'est un multiflore à floraison échelonnée produisant de grandes corolles très doubles blanc-crème au doux parfum.

Rosa    ' Pénélope                         Hybride de Moschata, Pemberton, Royaume-Uni, 1924.

Incontournable arbuste pouvant atteindre 2 m en tout sens avec une bonne nutrition. La floraison semi-double est abondante et remontante en septembre, elle arbore des teintes pastel rosées. Bon parfum. 

Rosa    ' Phyllis Bide '            Polyantha grimpant, Bide, Royaume-Uni, 1923.

Un petit phénomène. C’est un grand arbuste ou petit grimpant de 2 m de hauteur à la floraison remontante. Il produit des grappes de petites fleurs doubles orangées, les pétales s’enroulant et rosissant en vieillissant. Pour petits support.

Rosa    ' Pierre de Ronsard '® Meiviolin  Hybride moderne, Meilland, France, 1987.

'Eden Rose'. Rosier moderne grimpant d'environ 2 m  de haut, très remontant, produidant de grosses fleurs choux à l'ancienne, très lourdes, blanches teintées de roses. Les intempéries anéantissent souvent la floraison qui nécessite de la chaleur. Ne pas oublier de bien le nourrir.

Rosa    'Pierrette Pavement'     Hybride de Rugosa, UHL, Allemagne, 1987.

Toutes les qualités sont requises chez ce très joli hybride de Rugosa à la forte végétation bien saine et pouvant atteindre 1,50 m de hauteur. Les corolles sont grandes, assez doubles et très parfumées. D’abord rose soutenu, le pétale vieillissant produit des nuances parme-violacé. D’énormes fruits assez aplatis se forment rapidement mais il vaut mieux supprimer les plus précoces afin de provoquer une bonne remontée de la floraison.

Rosa    pimpinellifolia             Espèce botanique .

Roses d'Ecosse, rose des dunes, ce rosier à toute épreuve s'exprime de façon variable selon l'endroit où il est cultivé. Se naturalisant très bien lorsqu'il est sur ses propres racines, il drageonne dans des terrains même difficiles. Espèce à l'origine d'une grande descendance à la floraison précoce, dès les mois d'avril-mai il éclot de petites églantines blanches d'une extrême pureté. Celles-ci sont suivies d'originaux cynorhodons noirs dès le mois de juillet. Quelques fleurs peuvent réapparaîtrent en août-septembre.

Rosa    pimpinellifolia rubra       Espèce botanique .

Encore une petite merveille parmi les botaniques. Ce rosier pimprenelle est très rustique comme l’espèce type ci-dessus. Une véritable éclosion fin mai et en juin de charmantes corolles simples en forme de coupe, aux teintes rose soutenu presque rouge et au revers des pétales magnifiquement argenté. L’arbuste, aussi large que haut peut atteindre 1,20 m de développement. Les fruits sont noirs comme du cassis. Quelques fleurs possibles à l'automne.

Rosa    'Pink Cloud'                                Hybride moderne, Boerner, Etats-Unis, 1952.

Digne descendant de 'New Dawn', cet arbuste à longs jets  est à conduire sur colonne ou trépied. Il est d’une capacité à refleurir sans relâche et par vagues successives jusqu’en hiver. Grands bouquets de grosses fleurs doubles rose vif ne pâlissant pas au soleil. 2 à 3 m de haut.

Rosa    ' Pink Grootendorst '     Hybride de Rugosa, Grootendorst, Pays-Bas, 1923.

A fleurs d'oeillet. Une santé de fer pour cet arbuste de 1.50 m de haut, au feuillage gaufré et luisant, aux tiges très épineuses produisant de façon déconcertante des bouquets de petites fleurs doubles roses aux pétales frangés par on ne sait quelle petite dentelière . Variété très rustique, florifère, supporte la non taille.

 

         

Rosa    ' Pink Prosperity '         Hybride de Moschata, Bentall, Royaume-Uni, 1931.

D'une grande souplesse. Arbuste de 1,20m à 1,50m de hauteur au port ouvert sous le poids de grandes grappes de pompons rose tendre au parfum délicat. Floraison bien remontante.

Rosa    'Plantagenêt’                Gallique, Vibert, France, 2002.

Hauteur : 120cm Largeur : 100cm Floraison : remontante Parfum : oui
Arbuste ancien épanouissant en juin de grandes fleurs simples pourpre cramoisi.

Rosa    Pois de Senteur   â  Lebsent      Hybride de multiflora, Lebrun, France, 2006.

Tendre et généreux, ce rosier est est issu de deux familles de roses bien connues : les hybrides de Moschata et les hybrides de Multiflora. La plante est un arbuste érigé aux ramifications souples prenant naissance de façon régulière au ras du sol. Le feuillage est typique des multifloras, composé de petites folioles légèrement gaufrées et dentelées. La hauteur naturelle oscille entre 0,80 et 1,50 mètre. Chaque nouvelle pousse termine sa croissance par une inflorescence très généreuse. Ce caractère varie entre quelques fleurs sur de grêles rameaux secondaires ou d’énormes panicules pouvant comporter jusqu’à 90 boutons floraux au terme de forts rejets naissant près du sol. Dès le mois de juin puis d’un rythme soutenu jusqu’en automne, se succèdent de minuscules corolles à l’allure chiffonnée composées de 20 à 30 pétales arborant plusieurs nuances rosées. Le parfum est subtilement épicé et l’abondance de la floraison libère des effluves rafraîchissant l’atmosphère du jardin. ‘ Pois de Senteur   â  Lebsent’ s’utilise de façon très polyvalente en haie fleurie, en mixed-border ou en accompagnement de rosiers anciens à floraison unique. Son entretien consiste été comme hiver à supprimer à la base les anciennes pousses florifères.

Rosa    Polliniana                           Hybride d’Arvensis et de Gallique d’origine inconnue.

En toute simplicité. Petit arbuste au port lâche venant se reposer sur les végétaux environnant en y déposant au mois de juin de simples et pures églantines nacrées dotées d’une belle couronne d’étamines.

Rosa    ' Président de Sèze '     Gallique, Madame Hébert, France, 1828.

Tout en nuances. Au mois de juin, de grosses fleurs bien doubles et bien lourdes, arborant des teintes lilacées, écrasent de leur opulence notre regard ainsi que le bel arbuste qui les porte. 1m20 de développement.

Rosa    'Princesse de l'Aube' ® Lebaube         Hybride moderne, Lebrun, France, 2009

Hauteur : 200cm Largeur : 150cm Floraison : continue Parfum : bon
Arbuste vigoureux pouvant être utilisé en petit grimpant, il est doté d’une très grande floribondité et sa floraison est remontante. A l’extrémité de ses ramifications, des bouquets de boutons floraux arrondis éclosent en corolles très doubles arborant des tons rosés très doux. Eviter les murs : soleil levant et midi ; ombre légère souhaitable

Rosa    ' Princesse de Nassau '   Hybride de Noisette, Laffay, France, 1835.

Une floraison tout à fait singulière, qui ne débute qu'en août, pour ce petit sarmenteux plein d'élégance. Discrétion d'un feuillage pâle, rameaux géniculés peu épineux pour une floraison très abondante de bouquets de petites fleurs blanches presque simples. Le parfum est singulier également. Environ 2 m de haut, pour couvrir arceaux ou gloriettes.

Rosa    ' Pucelle de Lille '         Gallique, Miellez, France, vers 1829.

Elle est toujours celle qu'elle était ! Une beauté rare produite en son temps par notre obtenteur régional : les Pépinières Miellez à Lille. Je l’ai découvert, à l’instar de Juliette, dans la très belle collection nationale des roses galliques à la Cour de Commer en Mayenne. Ses belles corolles très doubles, aux teintes de rose évoluant vers le pourpré et au parfum envoûtant m’ont séduit. La floraison est un spectacle unique en juin. 

Rosa    'Pullman Orient Express' ® Baipeace               Hybride de Thé, Lim, Etats-Unis, 1991.

Hauteur :90 à 120cm Largeur : 70cm Floraison : remontante Parfum : léger
Une très belle variété pour fleurs à couper descendante, voire supérieure, du célèbre ‘Mme A. Meilland’. L’arbuste est sain et vigoureux ; ses fleurs doubles et turbinées possèdent des pétales jaunes et rose foncé.

Rosa    'Purple Rain' ® Korpurlig               Hybride moderne, Kordes Fils, Allemagne, 2009.

Hauteur :50cm Largeur : 70cm Floraison : remontante Parfum : léger
C’est un superbe petit arbuste couvre sol extrêmement sain qui se couvre de petits pompons rose pourpré.

Rosa    'Purple Roadrunner' ®                Hybride Rugosa, Kordes Fils, Allemagne, 2007.

Hauteur :70cm Largeur : 70cm Floraison : remontante Parfum : fort
Cet hybride de Rugosa possède des qualités florales analogues à ‘Roseraie de l’Haye’ mais l’arbuste est plus bas donc d’une utilisation plus aisée au jardin. Les fleurs sont doubles, pourpre mauve et surtout parfumées.

Rosa    ' Quatre Saisons '        Damas très ancien connu depuis l'Antiquité.

Du parfum et encore du parfum pour cette belle échevelée aux corolles roses qui dominent un arbuste érigé à évasé de 1.30 m de hauteur. Il s'appelle également Rosa x damascena 'semperflorens'. Ce terme latin qui se traduit par 'toujours en fleur' n'est pas totalement exact puisqu'après sa très belle floraison de juin, d'autres fleurs apparaissent de façon plus sporadique en été et en automne.

Rosa    'Queen Elizabeth'             Floribunda, Lammerts, Etats-Unis, 1954.

Connue pour sa robustesse. Buisson dressé remarquablement florifère ; ses grosses corolles roses sont peu denses mais de belle allure. C’est une plante très compétente à redécouvrir, bien réfléchir à son utilisation étant donnée sa hauteur ( 1m50 à 2m).

Rosa    'Queen of Bourbon'     Bourbon, Mauget, France, 1834.

'La Reine des Ile-Bourbon'. Mi-anciennes, mi-sauvages, les roses de ce grand arbuste sain sont mi-doubles, aux pétales rose pourpré et laissant apparaître un jolie couronne d’étamines. Peu remontant, bien parfumé. Grand arbuste  ou grimpant de 3 m.

Rosa    ' Queen of the Musks '   Hybride de Moschata, Paul, Royaume-Uni, 1913.

Tout en douceur. Petit arbuste de moins d’un mètre de haut très florifère. Il émet des tiges très florifères, constellées de petites fleurs roses odorantes et pâlissant en quelques jours. La floraison est généreuse et remontante à l’instar des autres hybrides de Moschata.

Rosa    ' Raubritter '                              Hybride moderne, Kordes, Allemagne, 1936.

Assez photogénétique, cet arbuste pose très bien sur la berge d’une pièce d’eau ou au bord d’un muret ; couvre-sol à floraison unique mais impressionnante de petites corolles sphériques bien roses.

Rosa    ' Raymond Chenault '     Hybride moderne, Kordes, Allemagne, 1960      

Un grimpant rouge sans faille de 2 à 4 m de haut pour habiller une colonne. Comme beaucoup d’hybrides de Kordes, il génère plutôt vers sa base de grands rameaux souples, au feuillage très sain, terminés par de jolis bouquets de fleurs semi-doubles rouges. Un des meilleurs grimpants rouges à découvrir , très résistant aux maladies.

Rosa    'Red Ballerina'          Hybride de Moschata, Harkness, Royaume-Uni, 1974.

Une petite merveille que ce rosier arbustif d'environ 1 m de haut, au port souple et au feuillage multipenné. A l'instar de 'Ballerina' et de 'Pois de Senteur', il émet de la base de longue tiges souples terminant leur croissance par un grand panicule de petites fleurs simples couleur cerise à base des pétales blanches. C'est une plante bien résistante, très florifère et remontante, qui côtoie sans peine les rosiers anciens ou anglais d'allure un peu lourde. Il s'intègre avec panache dans des massifs de vivaces au côté de graminées.

Rosa    'Red Coat'               Hybride moderne, Austin, Royaume-Uni, 1973.

De belles églantines rouges. Il existe quelques « gentils petits canards » dans le monde des roses anglaises de l’obtenteur Austin. ‘Red Coat’ sort de l’ordinaire avec ses grandes corolles simples, aux pétales rouge cramoisi, et dotées d’une somptueuse couronne d’étamines. L’aspect général reste de bon goût car l’arbuste est fort et bien ramifié ; il peut atteindre 1,80 m de hauteur. Le parfum est faible. La floraison est exemplairement continue.[5]  ‘Red Coat’ produit néanmoins de magnifiques cynorrhodons orangés qui peuvent être  préjudiciables à une bonne remontée.

Rosa    'Red New Dawn'         Hybride moderne, Robichon, France, 1956.

Ce rosier moderne n’est pas la réplique de New Dawn en rouge; il en diffère par un port plus droit, moins souple. Il peut atteindre 3,5m de hauteur. Le feuillage n’est pas très dense. La floraison est remontante via l’apparition en bout de brindilles de belles grappes de fleurs rouges de taille moyenne.

Rosa    ' Red Parfum '            Hybride moderne, Eve, France, 1971.

Le parfum en plus, mais pas que çà, pour ce grimpant rouge doté d'une très bonne résistance aux maladies et d'une floraison très remontante. Les boutons floraux éclosent en grappe avec l'allure turbinée des hybrides de thé. La ramification est assez souple, atteignant 3 à 4 m de développement.

Rosa    ' Reine Bérangère '       Hybride d'Arvensis, Vibert, France, 2000.

 Nouvelle "rose ancienne" de Jean-Pierre Vibert.  Rosier grimpant non remontant de 4 m de haut. Les fleurs sont très parfumées, simples à semi-doubles de 6 cm, en grappes, de teinte rose violacé et aux étamines jaune orange.

Rosa    'Reine des Centfeuilles' Centifolia, Belgique, vers 1824.

Vieille variété au charme fou déroulant de grandes fleurs roses au parfum fort. L’arbuste est quelque peu dégingandé et atteint facilement 1,50 m de hauteur.

 

         

Rosa    ' Reine des Neiges '             Hybride remontant, Lambert, Allemagne, 1901.

C'est du costaud ! Belle variété allemande se conduisant en grimpant, aux splendides et fragiles inflorescences blanches. Dotée d’une bonne remontance, il est également très vigoureux. Parfum faible.

Rosa    'Reine des Violettes'    Hybride remontant, Millet-Mallet- France, 1860.

D'une grande personnalité. Belle variété au rameaux souples presque inermes, au feuillage vert-gris , magnifique toile de fonds en juin puis en automne à de très doubles et violet-parme corolles, très parfumées. 1m20 de développement.

Rosa    ' Reine Nantilde '         Hybride de Multiflora, Vibert, France, 2001.

 Nouvelle "rose ancienne" de Jean-Pierre Vibert.  Rosier grimpant non remontant de 4 m de développement. Fleurs simples de couleur grenat-mauve à ardoisé et aux parfum léger.

Rosa    ' Robin Hood '            Hybride moderne, Pemberton, Royaume-Uni, 1927.

Il suffit à lui-même ! Arbuste de 1 m de haut produisant tout l’été de larges corymbes de petites fleurs presque simples. Elles arborent  une teinte rouge-cerise.

Rosa    ‘ Robusta' ®   Korgosa  Hybride de rugosa, Kordes , Allemagne, 1979.

Il porte bien son nom. Très bel arbuste descendant des rugosas dont il a hérité la vigueur et la rusticité. Le feuillage vert soutenu sert de toile de fond à de jolis bouquets de grandes églantines rouge sang. Très bonne plante pour haies sauvages... et défensives !

Rosa    'Roland de Laval’                Hybride de Macrantha, Vibert, France, 2005.

Hauteur :120cm Largeur : 120cm Floraison : unique Parfum : oui
Grandes fleurs semi doubles rose soutenu.

Rosa    ' Rose à Parfum de l'Haÿ'     Hybride de Rugosa, Gravereaux, France, 1901.

D’une manufacture impeccable, ce rosier excelle dans sa vigueur forte, son port droit, son feuillage sain et gaufré aux tons rougeâtres, ses épines attrayantes et surtout ses grosses fleurs parfois un peu trop lourdes, d’un rouge violacé et d’un parfum exquis . Bien remontante.

Rosa    ' Rose de Rescht '             Damas remontant, introduite d’Iran en Europe en 1940.

Un des meilleurs anciens remontants. Solide petit rosier compact de 1 m de haut, produisant sans répit de moyen et violacés pompons à l’allure de roses anciennes. Le parfum est exquis et rare pour une floraison estivale.

Rosa    ' Rose de Schelfhout '     Gallique, Parmentier, Belgique, vers 1840.

D'une incroyable pureté. J’ai découvert ce rosier dans la magnifique collection de la Roseraie de Commer. C’est une rose ancienne très parfumée, aux grosses corolles très doubles, d’un beau rose nacré. Elle est superbe ! J’ai rapidement observé un air de famille avec « Belle Isis », du même obtenteur, mais le port et la fleur en sont légèrement différents, à mon goût plus intéressant. Floraison unique en juin.

Rosa    'Rosée de Lune' ® Leblune         Hybride moderne, Lebrun, France, 2011

Hauteur : 120 à 200cm Largeur : 150cm Floraison : estivale Parfum : léger
Une sauvageonne au jardin !
Rosier vigoureux au feuillage sain pouvant être cultivé en couvre sol ou en grimpant. Son port arqué le destine à la culture sur talus, en haut d’un muret ou dans une haie champêtre. Dès la mi-juin il se couvre d’une nuée de corolles semi doubles arborant de jolies teintes abricotées à rosées.

Rosa    ' Rose Gaujard '          Hybride de Thé, Gaujard, France, 1957.

Toujours d'actualité ce très ancien hybride de Thé reste un des meilleurs de la famille. Ce grand buisson au feuillage vernissé est bien résistant aux maladies. Très florifère, sa floraison remontante nous offre de magnifiques roses turbinées rouges au revers des pétales rose argenté. Très bonne tenue en vase.

Rosa    ' Rose Passavant '        Hybride de Wichuraiana, Vibert, France, 1995.

Nouvelle "rose ancienne" de Jean-Pierre Vibert.  Rosier grimpant non remontant au beau feuillage brillant et sain, son bois vert porte des aiguillons rouges. Fleurs simples de 5 cm, en grappes, de teinte rose frais. Belle fructification de longue durée.

Rosa    ' Rosendorf Sparrieshoop '      Hybride Moderne, Kordes , Allemagne, 1988.

Un rosier sans soucis. C'est un grand arbuste au port dégingandé, très sain et à floraison très remontante. Ses grandes fleurs presque simples, regroupées en bouquets, arborent des tons roses tendres. Belle couronne d'étamines. Pour jardin sauvage.

Rosa    'Roseraie de Commer'          Gallique, Vibert, France, ND.

 Nouvelle "rose ancienne" de Jean-Pierre Vibert.  Rosier arbustif de 1m50 ressemblant à Rosa gallica versicolor mais issu d'une mutation de Rosa gallica officinalis . Fleurs simples groupées par 2 ou 3, plates, de 7 cm de diamètre. Couleur grenat velouté, panaché de blanc et de rose avec des étamines d'or. Bon parfum de gallique.

Rosa    'Rose à parfum de l'Haye'           Hybride de Rugosa, Cochet-Cochet, France, 1901.

Une valeur sûre. Très grand arbuste approchant les 2 m de hauteur typique de la famille des Rugosa. Doté d'une très grande floribondité et très remontant, il produit des corolles doubles chiffonnées dans les tons rose-pourpré. Il est très parfumé. Efficace plantée en haie.

Rosa    'Rote Max Graf'             Hybride Kordesii, Kordes, Allemagne, 1980.

Un rouge sans prétention. Rosier rampant au feuillage vernissé produisant en juin de simples et écarlates corolles, dotées d’une belle couronne d’étamines et produisant des cynorrhodons liégeux. Légères remontées estivale et automnale.

Rosa    'Rotilia'® Korvillade       Floribunda, Kordes Fils, Allemagne, 2000.

Enfin un rosier rouge de type floribunda très résistant aux maladies. Il s'agit d'un buisson de 70 cm de hauteur au feuillage vert lustré produisant de gros bouquets de fleurs rouges assez doubles.

Rosa    Roxburghii normalis                  Espèce botanique, Chine et Japon, 1908.

La rose-chataigne. Arbuste à part entière n’ayant guère l’allure d’un rosier. L’écorce, les épines, le feuillage et les fruits -épineux- sortent de l’ordinaire. Les fleurs sont rose pâle, simples et éphémères. 2m50 de haut.

Rosa    'Roza'                   Hybride rugo-gallique, Vibert, France, 1999.

Nouvelle "rose ancienne" de Jean-Pierre Vibert.  Rosier arbustif non remontant à la floraison originale: fleurs d'oeillet, petites et groupées, rose vif.

Rosa    rugosa 'Alba'            Espèce botanique.

A l'origine d'une grande famille de rosiers rustiques. Arbuste doté d'une incroyable faculté d'adaptation à des conditions de culture extrêmes. Le feuillage est gaufré, très résistant aux maladies et au embruns marins. Il s'agit du seul botanique étant capable de fleurir continuellement durant la belle saison, à condition bien sûr de supprimer sa fructification. Malgrès tout, il serait dommage de se passer du spectacle de ses gros cynorhodons rouges. La fleur est grande, blanche, simple, dotée d'une grande couronne d'étamines jaune pâle et légèrement parfumée. 1m à 1m50 de développement selon taille.

Rosa    rugosa 'Rubra'          Espèce botanique.

Végétation identique à la variété précédente mais ici la floraison est rose soutenu.

Rosa    'Rush®'   Lenmobri     Hybride moderne, Lens, Belgique, 1983.

Pour scènes champêtres. Un des meilleurs rosiers arbustifs modernes déployant moult qualités culturales. Cette plante est vigoureuse, son port érigé peut atteindre 2 m de hauteur et son feuillage est très sain. La floraison est généreuse et remontante ; des grands bouquets éclosent de lumineuses corolles simples aux pétales blancs teintés de rose en leur sommet. Très bon arbuste à utiliser en grands massifs, isolé ou en haie.

Rosa    'Salet'                             Centifolia mousseux, Lacharme, France, 1864.

Ancienne, parfumée et remontante. Délicat arbuste de 1.20 à 1.40 m de haut, aux parties végétales très pubescentes, foisonnant en juin puis jusqu’en automne d’opulentes corolles échevelées, rose tendre et très parfumées.

Rosa    'Sally Holmes'                Hybride de Moschata, Holmes, Royaume-Uni, 1976.

Très généreux. Arbuste d'1m40 de haut au grand feuillage émettant de sa base de longues tiges florifères supportant de nombreuses et grandes fleurs simples, blanc crème. Bonne remontée ; éviter le plein soleil.

Rosa    'Sancie d'Aragon'              Portland, Vibert, France, 2001.

Nouvelle "rose ancienne" de Jean-Pierre Vibert.  Rosier arbustif à floraison remontante, bien résistant aux maladies, au bois fort éguillonné. Grandes fleurs simples rouge sang de forme plate, au parfum léger; leurs sépales sont foliés.

Rosa    'Sanguinea'              Chinensis, découvert en Chine en 1824.

Une incroyable faculté à fleurir. D’allure fragile, ce rosier de Chine a malgré tout survécu à la culture en Europe depuis son introduction au XIX ème siècle. A l’instar de « Mutabilis », c’est un élégant arbuste peu feuillu, très remontant,  aux jeunes pousses brun-rougeâtre terminant sans hésitation leur croissance par quelques boutons floraux. Les fleurs sont de grandes églantines agréablement parfumées, d’un beau rouge tirant vers le mauve-ardoisé en plein épanouissement.

Rosa    'Scabrosa Rosea'        Hyb. de Rugosa, Lebrun, France, 2008.

Sélection de la Pépinière Mela Rosa, c'est un arbuste de 1.60 m en tout sens, formant un dôme plus élégant que le Rugosa type. Le feuillage est légèrement rugueux , produisant sans cesse de belles églantines rosées suivies de fruits orangés et glanduleux.

Rosa    'Scabrosa Rubra'        Hyb. de Rugosa, Lebrun, France, 2008.

            Sélection identique à la précédente, à la floraison rose-pourpre.

Rosa    'Scarletfire'                  Hybride moderne, Kordes, Allemagne, 1952.

Un vrai spectacle. Les grandes églantines écarlates qui illuminent ce rosier en juin génèrent des cynorrhodons d’une taille exceptionnelle. Cet arbuste tout feu, tout flamme peut se conduire en petit grimpant.

Rosa    'Scepter d'Isle'® Ausland                        Hybride moderne, Austin, Royaume-Uni, 1996.

 Au parfum de myrrhe. C'est une superbe obtention de David Austin fidèle à ses objectifs de sélection de rosiers de type ancien, parfumés et remontant. Il s'agit d'un buisson de 80 cm de haut, affectionnant la taille estivale, histoire de produire sans arrêt de belles tiges porteuses de petites corolles blanc-rosé en forme de coupe et pas très doubles.

Rosa    'Schneezwerg'                Hybride de Rugosa, Lambert, Allemagne, 1912.

Le charme d'un Rugosa très florifère. Une dose de raffinement chez les Rugosas avec cet arbuste de 1.20 m en tout sens, au feuillage sain, gaufré et luisant, scintillant de juin en automne de fleurs semi-doubles, de taille moyenne, d’un blanc pur surélevé d’une jolie couronne d’étamines dorées.

Rosa    'Seagull'                           Hybride de Multiflora, Pritchard, Royaume-Uni, 1907.

Il embaume le jardin. Sarmenteux de 6 m de développement n’épanouissant qu’une fois en juin de grands panicules de petites fleurs blanches très odorantes suivies en automne de petits cynorrhodons..

Rosa    'Sénégal'                Hybride moderne, Mallerin, France, 1944.

Le coup de foudre pour cette variété grimpante découverte il y a quelques années dans l’exceptionnel « Jardin d’Angélique » à Montmain en Seine-Maritime. C’est donc une variété de type moderne, au grand développement mais affectionnant à être assez rabattu de temps en temps pour regagner un peu de punch. La fleur est exceptionnellement belle, d’un très grand raffinement, bien parfumé, bien double aussi. Ses pétales ont la texture du velours, une matière noble, attrait relevé par une teinte rouge foncé presque noire. Floraison remontante, en plus !

Rosa    sericea pteracantha     Espèce botanique, Chine, découvert vers 1890.

L’Homme a créé la Rose, et la Nature le Rosier. De cette grande richesse nous n’avons exploité que les caractères liés à la fleur. Cette belle histoire a néanmoins mis de côté le Genre Rosa qui est une mine d’or. Les rosiers botaniques « offerts par le Temps » nous apportent des données ornementales aussi satisfaisantes que la culture d’arbustes[8]. ‘Pteracantha’ est un végétal digne de tous les arbustes de collections rassemblés à en voir le nombre d’amateurs restant en admiration devant ses longs rameaux pileux cousus de magnifiques excroissances épineuses ailées adhérentes à l’écorce sur plusieurs centimètres. Naissantes elles sont rouge translucide et tendre et ne tardent pas à brunir et se solidifier en vieillissant. Il faut voir les rayons d’un soleil du soir faire scintiller ces ornements atypiques. L’arbuste peut atteindre 2,50m à 3m de hauteur avec l’âge mais il est judicieux de le tailler assez fort chaque année afin de permettre la naissance de nombreuses jeunes pousses rougeâtres. Les feuilles sont également atypiques étant donnée leur petite taille et le nombre considérable de petites folioles allant de 7 à  11 selon leur emplacement sur la plante. En juin la floraison est blanche et les fleurs n’ont par surprise que quatre pétales. Un beau spécimen de ‘Pteracantha’ est à voir en compagnie d’une collection d’écorces au Jardin des Lianes à Chériennes près de Hesdin[9].

 

Rosa    'Signe Relander'         Hybride de Rugosa, Poulsen, Danemark, 1928.

Toujours en fleur. A l’instar de « F.J. Grootendorst », « Signe Relander » est issu d’un croisement entre Rosa rugosa et un polyantha ( descendant donc de Rosa multiflora ). Ce type de croisement est fort intéressant car a donné naissance à des rosiers aux qualités végétatives des rugosas avec en plus une floribondité hors pair (les fleurs sont toujours stériles). De plus les petites corolles, rassemblées en bouquets, possèdent des pétales frangés (d’où la dénomination –Roses à fleur d’œillet-). « Signe Relander » est un arbuste élégant et sain ; ses fleurs sont cramoisi-pourpré.

Rosa    'Single Cherry’                Hybride de Pimpinellifolia.

Voir rosa pimpinellifolia ‘Rubra’.

Rosa    'Sir Cedric Morris'      Hyb. de botaniques, introduit par Beales, Royaume-Uni, 1979.

Splendide sarmenteux de 6 à 8 m de hauteur pouvant produire des sarments de 3 m en 1 année. Floraison unique en juin d’énormes grappes de petites fleurs simples roses générant pour l’automne des milliers de petits fruits orangés, le tout sur fond de feuillage glauque.

Rosa    'Smarty'                           Hybride Moderne, Ilsink, Pays-Bas, 1979.

Tout en nuances et en douceur. C'est un rosier arbustif voire grimpant de 2 m de hauteur, aux ramifications arquées et très épineuses, produisant à foison et ce de façon continue de belles grappes de petites églantines naissant rose-orangé, palissant à l'épanouissement puis suivies de petits cynorhodons.

Rosa    'Solero' ® Korgeleflo               Hybride de Macrantha, Vibert, France, 2005.

Hauteur :70cm Largeur : 70cm Floraison : remontante Parfum : oui
Sur fonds de feuillage vert soutenu et brillant, se détache le jaune citron de superbes corolles doubles et aplaties. Le parfum est frais.

Rosa    'Sombreuil'                         Thé grimpant, Robert, France, 1850.

Au parfum grandiose. Grand arbuste érigé ou petit grimpant assez raide qui émet vers sa base de longue pousses brun-rouge. Les inflorescences naissent sur plusieurs types de rameaux mais sont égales par leur grandeur, leur blancheur, le surnombre de pétales et surtout leur parfum. Très remontante.

Rosa    'Sourire d'Orchidée'     Hybride moderne, Croix, France, 1985.

Une valeur sûre : certains le conduisent en grimpant mais il s’exprime beaucoup mieux en totale liberté projetant ainsi de son centre de longs rameaux se terminant par d’immenses panicules de fleurs moyennes et semi-doubles, d’un blanc rosé très pur. Il est bien remontant.

Rosa    'Souvenir d’Adolphe Turc'      Hybride moderne, Kordes , Allemagne, 1986.

Une couleur qui sort de l'ordinaire. Situé entre hybride de moschata ou hybride de multiflora, ce rosier bas étonne par ses bouquets de petites fleurs presque simples arborant une teinte inusitée de rose pâle aux reflets saumonés, presque fluo. Le buisson est sain, rustique ; sa floraison très remontante.

Rosa    ' Souvenir de Cloé '             Hybride de Moschata, Vibert, France, 1994.

Nouvelle "rose ancienne" de Jean-Pierre Vibert.  Rosier arbustif d'un mètre, à la floraison continue, bien résistant aux maladies. Les fleurs sont petites, en grappe, couleur carmin nuancé violet et légèrement parfumées.

Rosa    'Souvenir de Sainte-Anne’     Bourbon, Hilling, Royaume-Uni, 1950.

De la légèreté. Buisson de 1.40 m de haut s’épanouissant tôt et remontant assez bien. Jolies fleurs en coupe ouverte, laissant apparaître quelques pétaloïdes au centre, et à la couleur blanc nacré. 

       

Rosa    'Spectabilis'                   Hybride de Sempervirens, connu avant 1846.

Une petite fleur bien faite. Petit sarmenteux de 3 m de hauteur épanouissant des fleurs moyennes, semi-doubles, rosées et légèrement parfumées. Feuilles assez persistantes en hiver. La magnifique floraison de juin est suivie en été de quelques corolles parsemées.

Rosa    spinosissima altaïca wild Espèce botanique, introduit d’Asie en 1820.

La pureté des grandes églantines. C’est un type du célèbre et rustique rosier pimprenelle. D’assez forte végétation, cet arbuste produit au printemps de grandes églantines jaunâtres à tendance blanchissante. Ce rosier est à l’origine de nombreuses variétés paysagères telle la collection des « Frühlings ».

Rosa    'Spirit of Freedom' ® Ausbite               Hybride moderne, Austin, G-Bretagne, 2005.

Hauteur :80 à 150cm Largeur : 80cm Floraison : remontante Parfum : fort
Un rosier anglais de grand développement qui peut être conduit en petit grimpant afin de profiter au mieux de grosses corolles doubles légèrement pendantes. De couleur rose frais, elles sont très odorantes.

Rosa    'Stanwell Perpetual'     Hybride de pimpinellifolia, Lee, Royaume-Uni, 1838.

Parfum et rusticité : tout un programme ! Arbuste de 1.50 m  en tout sens à 2 m de large, au port souple et retombant, au feuillage sain et finement découpé. Les inflorescences se succédant jusqu’à l’automne sont doubles , blanc rosé et d’un parfum exquis.

Rosa    'Summerwine'           Hybride moderne, Kordes, Allemagne, 1984.

Avec 'Mela Rosa' et 'Sourire d'Orchidée', une de mes références chez les grimpants à fleurs simples. Kordes n’en finit pas d’étonner avec ses obtentions de rosiers grimpants très rustiques. A l’instar de ‘Raymond Chénault’ et de ‘Leverküssen’, ‘Summerwine’ est un chouette grimpant au feuillage sain et lustré, produisant généreusement des corymbes de grandes fleurs simples arborant les teintes rose-orangé. Une grande couronne d’étamines presque brunes règne au cœur de la corolle parfumée. Belle tenue des fruits en hiver.

Rosa    ' Sunny Rose '® Korkilgwen        Hybride Moderne, Kordes Fils , Allemagne, 2001.

Un vrai joyau! Cela fait longtemps que l'on attend un petit rosier jaune de bordure à l'instar de 'The Fairy', très résistant aux maladies, compact et florifère. Le feuillage de ce petit buisson de 60 cm de hauteur est d'un beau vert lustré, prenant de belles teintes feu en automne. Les corolles, de taille moyenne, sont rassemblées par bouquets de 5 à 10 . Les boutons jaune soutenu se déploient magnifiquement bien et laissent apparaître une belle couronne d'étamines en plein épanouissement. Léger parfum en plus. A découvrir.

Rosa    'Super Dorothy'® Heldoro Hybride de Wichuraiana, Hetzel, Allemagne, 1986 .

Rosa    ' Super Excelsa '® Helexa        Hybride de Wichuraiana, Hetzel, Allemagne, 1986 .

ENFIN ! Voici la nouvelle génération, les successeurs des populaires 'Dorothy Perkins' et 'Excelsa'. Certes nous laissons de côté ces grimpants grandioses, résistants à toutes situations et capables de partir à l'assaut de tout support. Nous voici face à leur descendance, d'une floribondité exemplaire jusqu'à l'hiver, plus résistants à l'oïdium et moins vigoureux. Ils se cultivent en couvre sol sur de vastes talus, en grimpants légers pour grillages, gloriettes, arceaux ou totem et, greffés en tige, constituent de superbes cascades. Que dire d'autre; les fleurs sont très proches de celles de leur parents.

Rosa    ' Sylvie, Fille du Feu ®' Lebalis     Hybride moderne, Lebrun, France, 2005.

Une valeur sûre chez les rosiers paysagers. Cette obtention de notre pépinière appartient à la famille des floribundas.  Les plants arborent un feuillage sain et brillant. Des corolles bien doubles, de tons variables de rose soutenu, naissent par quantité à l’extrémité de longues tiges bien solides. Ces bouquets « parfaits » naissent par vagues successives de mi-juin aux gelées. Cet arbuste buissonnant peut se conduire en bordure ou massif, entre 70 et 90 cm de hauteur grâce à une taille courte ; mais il affectionne également une taille longue pour atteindre un plus grand développement dans des massifs plus souples. Il présente une très bonne résistance au froid hivernal. Ce rosier a reçu un Certificat de Mérite en 2007 au Concours national des Roses Remontantes à Orléans pour son très bon comportement général et la remontée de sa floraison.

       

Rosa    'Sylvie Vartan'           Hybride moderne, Eve, France, 1969

            Une très bonne variété pour massifs. C’est un excellent rosier buisson, pas trop haut ( 0,70 à 1 m ), bien ramifié de la base, très sain et très remontant. Il épanouit tout au long de la belle saison de petites grappes de grandes fleurs presque doubles, en forme de coupe, d’un rose soutenu et surtout très parfumées.

Rosa    'Tall Story'                     Hybride moderne, Dickson, Royaume-Uni, 1984.

Une histoire invraisemblable. C’est un arbuste robuste et élégant doté d’un feuillage dense et sain. Sa floraison se résume en une éclosion quasi-permanente de petites coupes jaunes bien réparties sur toute la plante. Le parfum est léger et frais.

Rosa    ' Tapis rouge' ®   Interop      Hybride moderne, Ilsink, Pays-Bas, 1987.

Ravissant ! Petites feuilles vert-sombre, petites fleurs simples où se côtoient le rouge soutenu des pétales (petits aussi) et le doré d’une grande couronne d’étamines. Un spectacle qui se répète sur des grandes grappes bien dodues qui pèsent et arquent les jeunes rameaux . C’est un couvre-sol donné pour petite taille mais qui peut également atteindre1 m de hauteur. Surprenant.

Rosa    ' The Fairy '             Hybride moderne, Bentall, Royaume-Uni, 1932.

Universelle féérie. Petit buisson très lumineux par son beau feuillage luisant et sa populaire floraison pleine de fraîcheur. Très sain et florifère, il orne bordures et petits murets de ses petits pompons roses tendre à partir de fin juin et ce par période jusqu’à l’hiver. A adopter. Disponible bouturé en godet pour la décoration de vasques et de grandes jardinières, pousse bien à l'ombre.

Rosa    ' The Generous Gardener '® Ausdrawn     Hybride moderne, Austin, Royaume-Uni, 2002.

D'une insoutenable beauté ! Grand rosier arbuste au port souple d'1m50 ou grimpant de 3 m arborant un feuillage très sain digne de la nouvelle génération des rosiers anglais bien résistant aux maladies. Il épanouit des bouquets de grandes corolles en forme de pivoine, très parfumées, dans des tons nuancés de rose; ceci durant toute la belle saison.

Rosa    'Thérèse Bugnet'             Hybride de Rugosa, Bugnet, Canada, 1950.

Si j'avais un seul rosier dans mon jardin... Cette variété possède dans son ascendance plusieurs espèces botaniques choisies pour leur résistance au froid et aux maladies. Elle a hérité ces caractéristiques et un ascendant moderne lui a apporté l’opulence de la fleur. Elle peut se conduire en buisson ou en grand arbuste libre, son feuillage vert au pétioles rougeâtres prend flamme en septembre, ses corolles roses un peu chiffonnées et légèrement parfumées apparaissent tôt fin mai sur un arbuste peu taillé et se succèdent sagement jusqu’en automne. Au début de l’hiver, on découvre un bois aux teintes rose-rouge très chaudes sans trop d’épines. Un des meilleurs rosiers d’aujourd’hui.

Rosa    'Toby Tristam'               Hybride de multiflora, Hillier, Royaume-Uni, 1970.

Tout simplement éxubérante. Sarmenteux de 8 m assez élégant au feuillage vert tendre. Exceptionnelle floraison de juin par le contraste des petites étoiles blanches naissantes de petits boutons pointus rosés.

Rosa    'Tom du Tinduff’                Hybride rugo-gallique, Vibert, France, 2001.

Hauteur :150cm Largeur : 120cm Floraison : unique Parfum : oui
Cet arbuste possède un très beau feuillage vert foncé, nuancé pourpre et mat, son bois est rouge et aiguillonné, les stipules de ses feuilles sont larges et de teinte rouge. Les fleurs sont rouges, semi doubles et très parfumées.

Rosa    'Tom et Lola’                Gallique, Vibert, France, 2001.

Fleurs simples roses, non remontant.

Rosa    'Toscana®            Korstegli           Hybride moderne, Kordes Fils, Allemagne, 1999.

"La Paix du Jardinier" est la traduction de son nom allemand, ce qui veut dire beaucoup de choses! Nous traitons ici d'un rosier tapissant d'une extrême résistance aux maladies et au froid et d'une floribondité extraordinaire. Du haut de ses 50cm, il déploie sur une envergure de 60 cm des ramifications souples plaquées au sol par d'énormes bouquets de petites fleurs doubles rose framboise.

Rosa    ' Tour de Malakoff '     Centifolia, Soupert et Notting, Luxembourg, 1856.

Une teinte étonnante. Comme beaucoup de centifolias, cet arbuste émet de longs rameaux de 1.50 à1.80 m qu’il vaut mieux palisser pour mettre en valeur les grosses corolles presque doubles aux teintes lilas.

Rosa    'Tourbillon de Neige’                ND, Vibert, France, ND.

ND.

Rosa    'Treasure Trove'             Hybride de Filipes, Treasure, Royaume-Uni, 1977.

Un grâcieux sarmenteux « très classe » à planter en situation abritée. Il supporte le froid hivernal mais ses jeunes pousses rougeâtres printanières, trahissant la présence « chinensis », sont parfois malmenées par les gelées tardives. La floraison est unique et exceptionnellement belle, ses pompons doubles arborent des teintes pastels du rose à l’abricoté, un air d’hybrides musqués.

Rosa    'Trier'                             Hybride de Moschata, Lambert, Allemagne, 1903.

Un rosier très influent. Aïeul de nombre d’hybrides de Moschata, ce grand arbuste libre constelle en juin puis en automne d’une myriade de petites fleurs blanches presque simples et très parfumées.

       

Rosa    ' Trigentipetala '          Damas connu depuis 1700.

Rosier de Damas, rose à parfum puissant comme il se doit, cet arbuste au port souple et quelque peu dégingandé se couvre chaque mois de juin d’une nuée de fleurs bien doubles, aux pétales serrés, rose nacré à blanchâtres. 

Rosa    'Triomphe de Caen'     Hybride remontant, Oger, France, 1861.

Une floraison particulière. Bien que peu à pas remontante, c’est une très jolie rose ancienne aux corolles rouge-grenat. La végétation est vigoureuse et élancée.

Rosa    ' Tuscany Superb '        Gallique, Rivers, Royaume-Uni, avant 1837.

Très sombre. Buisson érigé de près de 1,30m de hauteur généreusement recouvert en juin de grandes corolles rouge-pourpré, semi-doubles et fleurant très bon.

Rosa    'Umbrella'                         Espèce botanique.

Comme beaucoup de rosomanes, je reste intrigué par l'origine de la grande famille des hybrides de moschata. La première chose à dire, qui est d'ailleurs considérée par beaucoup de spécialistes, est que Rosa moschata - la botanique- n'est sûrement pas à l'origine de la famille citée ci-dessus. En fait, depuis le 19ème siècle ce grand groupe a été constitué à partir du travail de nombreux obtenteurs, soucieux de créer des arbustes de jardin à port plutôt libre, très remontants mais également et surtout parfumés. Lambert, Pemberton, Bentall et plus récemment en Belgique Louis Lens ont participé à la constitution de ce bel empire contemporain à partir d'hybridations utilisant multiflora, chinensis, Noisette et sarmenteux botaniques.

Cette introduction pour en venir à Rosa moschata: qui est-elle vraiment, a-t-elle existé à l'état sauvage, les échantillons retrouvés dans les herbiers du XIXème siècle correspondent-ils à des variétés d'aujourd'hui ? 'Umbrella' ou plus précisément Rosa moschata 'Umbrella' semble correspondre pour beaucoup d'initiés à cette espèce légendaire. Revenons à ce rosier vraiment atypique. Certes il fût sûrement le modèle qui a inspiré les nombreux artistes créateurs. Il s'agit d'un arbuste de 1,20 à 2 m de hauteur, au port souple, au feuillage vers tendre très sain. Il débute sa floraison plus tard que les autres rosiers et celle-ci se prolonge jusque tard en automne. D'immenses bouquets de boutons éfilés aux longs sépales éclosent en de blanches églantines ornées d'une couronnes de longues étamines et le pistil est très long. Le parfum est très raffiné. De jolis cynorhodons orangés annoncent l'arrivée de l'hiver.

Rosa    ' Vanity '                 Hybride de Moschata, Pemberton, Royaume-Uni, 1920.

Sauvage et gracieux à la fois. Très bel arbuste au port ouvert, à végétation peu dense, produisant par profusion de longues branches souples et florifères. Les fleurs sont assez grandes, presque simples, arborant un joli ton de rose un peu vieillot.

Rosa    'Veilchenblau'                 Hybride de Multiflora, Schmidt, Allemagne, 1909.

"Bleu-violet". Grimpant aux sarments pubescents mais peu épineux inondé en juin d’une marée de petites fleurs presque simples, mauve-violacé, aux pétales griffés de blanc, le tout relevé par une couronne d’étamines dorées. Variété rare et originale par sa couleur et son parfum.

Rosa    'Vent d’été' ®   Korlanum      Hybride moderne, Kordes , Allemagne, 1988.

Ininterrompue la floraison ! Rosier buissonnant pouvant atteindre 90 cm de hauteur, parfois plus large, à la végétation saine et florifère. Les corolles, de taille moyenne, sont semi-doubles. Les pétales joliment échancrés en leur sommet, s’organisent en petites coupes roses ponctuées en leur milieu d’une jolie couronne d’étamines dorées.

Rosa    'Vétue de Deuil’                Centifolia Muscosa, Vibert, France, 2002.

Hauteur :120cm Largeur : 80cm Floraison : unique Parfum : fort
Fleurs mauve nuancé très odorantes.

Rosa    'Verschuren'                  Hybride de Thé, Verschuren, Pays-Bas, 1904.

Bizarre ! Une rareté au feuillage panaché de jaune crème, contraste saisissant avec le rose des corolles bien faites. Ce buisson de petite taille nécessite des soins appropriés (nourriture, taille et fongicide).

 

Rosa    'Villa des Tybilles'                   Hybride de Rugosa, Roseraie de L’Haÿ, France, 1899.

Un rosier bien bâti ! C’est pour moi l’un des plus beaux et raffinés botaniques qui soit. Cet arbuste de 2 m de hauteur allie la robustesse et l’élégance. De fortes ramifications très épineuses jaillissent  du centre de la végétation, elles sont teintées de rouge et portent des feuilles assez rugueuses au nombre de folioles trahissant peut-être la présence de Rosa moyesii comme autre parent. Légèrement élagué en hiver, ce rosier se couvre en juin suivant d’une nuée de fleurs simples rouge-incarnat, de taille moyenne, assez parfumées et dotées d’une large couronne d’étamines dorées. Le clou du spectacle en automne avec la maturation rouge de gros fruits pendants, piquetés de petits cils glanduleux, sur fonds de feuillage brunissant.

Rosa    'Violacea'                           Gallique, introduit en France avant 1911.

'La Belle Sultane'. Grand buisson aux longues tiges arquées pubescentes et au feuillage gaufré. En juin c’est une explosion de fleurs simples de taille moyenne, aux grandes étamines dorées nichées dans un écrin de pétales veloutés, rouge-pourpré, violacés vers la fin. Bien parfumée. Fruits très décoratifs, à la pulpe très goûteuse.

Rosa    'Violette’                Hybride de Multiflora, Turbat, France, 1921.

Hauteur :400cm Largeur : 200cm Floraison : unique Parfum : léger
Ce rosier sarmenteux est un semis du célèbre ‘Veilchenblau’. Son intérêt réside dans la teinte violette plus soutenue. Parfum agréable.

Rosa    'Wedding Day'           Hybride de R. sinowilsonii, Stern, Royaume-Uni, 1950.

Des éfluves de senteurs. Sarmenteux de grand développement sur lequel abondent fin juin et début juillet de grands panicules de petites fleurs simples, très parfumées, d’un blanc relevé par l’orange de la couronne d’étamines.

Rosa    'Westerland'                  Floribunda, Kordes, Allemagne, 1969.

Il égaye le jardin. Grand arbuste de 1.50 à 2.50 m de hauteur, à palisser très légèrement. Le feuillage vert soutenu respire la bonne santé. De juin à l’automne, se succèdent des éclosions orangées de grandes corolles semi-doubles assez parfumées. Rosier moderne de grande classe.

Rosa    'White Dorothy'        Hybride de Wichuraiana, Cant, Royaume-Uni, 1908.

Magnifique couvre-sol géant ! Vigoureux, souple et accrocheur, ce sarmenteux se couvre d’une nuée de petits pompons blanc rosé en début d’été et de façon plus sporadique jusqu’en automne. Sensibilité à l’oïdium connue.

Rosa    'White Grootendorst'   Hybride de rugosa, Eddy, Etats-Unis, 1962.

De la fine dentelle. Dans la série des rosiers à fleurs d’œillet, à l’instar de Pink et de F.J.Grootendorst, voici la version blanche de cette famille d’hybrides de rugosas aux caractères de rusticité bien établis. Rappelons que cette série de rosiers excelle en climat frais.

Rosa    'White The Fairy'             Hybride moderne, origine inconnue, 1988.

Ce n'est pas une mutation du populaire 'The Fairy'! Mais un petit buisson tapissant de même comportement à la floraison de petites corolles blanches

Rosa    woodsii var. fendleri                Botanique originaire des Etats-Unis.

Hauteur :200cm Largeur : 200cm Floraison : unique Parfum : léger
Rosier botanique provenant de contrées américaines et fort intéressant pour l’élégance de son port, sa floraison d’églantines simples roses et ses fruits.

Rosa    Willmottiae              Espèce botanique originaire de Chine.

Plus qu'un rosier, un arbuste à part entière. Je classe cette espèce parmi les plus ornementaux botaniques qui soient. L’arbuste culmine à 2-3 m de hauteur, sa ramification est fine, richement colorée. Elle se couvre en juin sur toute la longueur de jolies églantines roses légèrement parfumées. Ces dernières sont succédées de jolis petits fruits en forme de poire. Un très beau spécimen agrémente une scène du Jardin D’Angélique à Montmain (76)

Rosa    'Yellow Moss'            Hybride de mousseux, origine inconnue.

Parfum sensuel pour un rosier peu gracieux ! Il est un des rares rosiers mousseux arborant des teintes jaunes à orangées. C’est un arbuste très dégingandé, très épineux, pouvant émettre de longs sarments de 1.50 m juste après la floraison en juin. Les corolles sont peu doubles et dégagent un parfum fruité très prenant.

Rosa    'Yva® - le rosier Yves Rocher' Lebyva         Hybride moderne, Lebrun, France, 2011

Hauteur : 120 à 200cm Largeur : 150cm Floraison : continue Parfum : fort
Du parfum au jardin !
Grand arbuste ou petit grimpant au feuillage lustré. Floraison abondante de larges bouquets de corolles simples à semi doubles, de taille moyenne. Les boutons pointus sont jaunes à l’éclosion et pâlissent vers le plein épanouissement. Très bon parfum volatile.

           

Rosa    'Zéphirine Drouhin'      Bourbon, Bizot, France, 1868.

Zéphirine, sans épines! Petit arbuste à bois souple, inerme, pouvant être palissé. Le feuillage est tendre et mat, rouge à sa naissance. Des corolles peu doubles, un peu lâches, d’un rose lilacé arrivent tôt et sont suivies de plusieurs rappels de floraison après une première taille. Le parfum est exquis. A cultiver sous une ombre légère, pas terrible sur un mûr en plein sud!

[1] Source JOY 1-188

[2] Voir adresse en fin de catalogue

[3] .Les pépinières Miellez ont été créées au milieu du XVIIIème siècle près de Lille dans le village d’Esquermes. Ce dernier est devenu un quartier de la métropole et il n’y a guère plus de traces aujourd’hui de cette structure.

[4] Ceci est très étonnant car dans un accouplement, lorsqu’un parent est non remontant, la première génération qui en est issue l’est également. ‘Menja’ est un arbuste à floraison très remontante, ce qui laisse à penser que soit il y a une erreur de la variété pollinisatrice, soit Rosa filipes est une variété porteuse d’un gène remontant, ce qui serait très intéressant

[5] Je tiens à rappeler l’intérêt de cultiver des rosiers à fleurs simples : ces dernières possèdent peu de pétales, ce qui nécessite généralement moins d’apports nutritifs.

[6] Ce jardin situé à l’est de Rouen est l’un des plus exemplaires et des plus charmants dédié à Dame la Rose. Elle s’y trouve intimement associée à une végétation arborescente, arbustive et herbacée, et tout cela dans le bon goût, grande et incontestable qualité des maîtres des lieux.

[7] Ceci à l’instar de beaucoup de variétés modernes dont le bois vieillit mal et gagne à être fortement renouvelé tous les 2-3 ans.

[8] Il est très rare aujourd’hui de trouver un échantillonnage de rosiers botaniques chez les pépiniéristes spécialisés en arbustes de tout genre ; les aiguillons font-ils peurs ?.

[9] Voir le texte et les coordonnées en fin de catalogue.